1 min de lecture Recep Tayyip Erdogan

Turquie : Erdogan proclame sa victoire aux élections municipales

Le Premier ministre tuc a proclamé dimanche sa victoire totale aux élections municipales et en a profité pour menacer ses adversaires.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et son épouse Ermine à Ankara, le 31 mars 2014
Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et son épouse Ermine à Ankara, le 31 mars 2014 Crédit : AFP / ADEM ALTAN
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Au soir du large succès de son parti, l'AKP, Recep Tayyip Erdogan a proclamé dimanche sa victoire totale aux élections municipales, dimanche 30 mars. L'homme fort du pays a immédiatement juré à ses ennemis de leur faire "payer le prix" des critiques et des scandales qui l'ont visé, ces derniers mois.

"Ceux qui ont attaqué la Turquie ont été démentis", a-t-il paradé devant des milliers de partisans en liesse, réunis devant le quartier général de l'AKP à Ankara. "Il n'y aura pas d'État dans l'État, l'heure est venue de les éliminer", a poursuivi le chef du gouvernement, face à la foule qui a repris en cœur des slogans comme "La Turquie est fière de toi" et "Dieu est grand".

Après le dépouillement de 95% des suffrages exprimés, les candidats de l'AKP sont arrivés nettement en tête en recueillant 45% des suffrages, largement devant ceux de son principal concurrent, le Parti républicain du peuple (CHP, centre gauche) avec 28,5%.

Issue incertaine pour Ankara

Cette victoire sans appel devrait convaincre le Premier ministre de se présenter à l'élection présidentielle d'août prochain, disputée pour la première fois au suffrage universel direct.

À lire aussi
Le président des États-Unis Donald Trump diplomatie
Trump écrit à Erdogan sur la Syrie : "Ne faites pas l'idiot!"

Toutefois à Ankara, deuxième mégapole, la course était très serrée. Le résultat définitif dans la capitale ne devait être connu qu'après un recomptage de voix dans certains districts.

Après douze ans d'un pouvoir sans partage à la tête de la Turquie, le Premier ministre confirme, avec ce succès, qu'il reste le personnage le plus charismatique du pays mais aussi le plus controversé : acclamé par ceux qui voient en lui l'artisan du décollage économique du pays, mais peint par les autres en "dictateur" islamiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Recep Tayyip Erdogan Turquie Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants