1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Syrie : un raid israélien tue 6 membres du Hezbollah sur le Golan
2 min de lecture

Syrie : un raid israélien tue 6 membres du Hezbollah sur le Golan

Ce dimanche sur le plateau syrien du Golan, six membres du Hezbollah ont été tués par l'armée israélienne.

Les troupes israéliennes en patrouille sur le plateau du Golan, le 18 janvier 2015.
Les troupes israéliennes en patrouille sur le plateau du Golan, le 18 janvier 2015.
Crédit : JALAA MAREY / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Six membres du Hezbollah, dont un commandant du groupe libanais, ont été tués ce dimanche 18 janvier par un raid de l'armée israélienne sur le plateau syrien du Golan, une région où l'armée du régime de Bachar al-Assad affronte les rebelles.

Le Hezbollah a annoncé le raid sur sa chaîne de télévision. Une source proche du mouvement chiite a fait état de six morts, dont "le commandant militaire Mohammad Issa, un des responsables du dossier Irak-Syrie.

Plus tôt, une source israélienne de sécurité avait annoncé un raid aérien sur le Golan syrien contre des "éléments terroristes" accusés de préparer des attaques contre l'Etat hébreu, sans plus de précision sur les personnes ciblées ni les attentats qu'ils auraient préparés.

Israël veut stopper les armes iraniennes

Israël a déjà frappé à plusieurs reprises en Syrie, pour empêcher selon lui des transferts d'armes vers le puissant mouvement armé libanais.

À lire aussi

Le Hezbollah, bête noire d'Israël, est financé et armé par l'Iran. Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait menacé jeudi de riposter aux raids israéliens, annonçant pour la première fois que son parti possédait depuis 2006 des missiles iraniens Fateh-110 pouvant atteindre tout le territoire israélien.

Dans le conflit syrien, le groupe libanais lutte au côté du régime de Bachar al-Assad, face aux rebelles majoritairement sunnites.

Les tensions sur le Golan

Rebelles et armée syrienne s'affrontent non loin de la ligne de démarcation, et des obus tombent régulièrement sur le territoire occupé par Israël, sans qu'il apparaisse toujours clairement si ces tirs sont intentionnels ou s'il s'agit de retombées des combats entre Syriens. L'État hébreu a décidé à plusieurs reprises de riposter en visant des bases militaires syriennes.

Jeudi, Hassan Nasrallah avait estimé que "les raids répétés sur différents objectifs en Syrie constituaient une grave violation". "Toute frappe contre des positions en Syrie vise tout l'axe de la Résistance et pas seulement la Syrie", a-t-il souligné, ajoutant que "cet axe pourrait décider de riposter".

Officiellement toujours en état de guerre avec la Syrie, Israël occupe depuis 1967 environ 1.200 kilomètres carrés du plateau du Golan qu'il a annexés, même si cette décision n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.