1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Syrie : "Il faut se rapprocher de Bachar al-Assad pour mieux détruire Daesh", dit Thierry Mariani
1 min de lecture

Syrie : "Il faut se rapprocher de Bachar al-Assad pour mieux détruire Daesh", dit Thierry Mariani

REPLAY - Les Occidentaux doivent-ils tendre la main au régime de Bachar al-Assad, dernier rempart contre une victoire totale de l'État islamique en Syrie ? Le député UMP le pense.

L'ancien député Les Républicains Thierry Mariani
L'ancien député Les Républicains Thierry Mariani
Crédit : AFP / Vasily Maximov
Syrie : "Il faut se rapprocher de Bachar al-Assad pour mieux détruire Daesh", dit Thierry Mariani
03:30
Philippe Corbé & Loïc Farge

"La France et les autres pays occidentaux sont aujourd'hui devant un danger grandissant", prévient Thierry Mariani. "Si la Syrie s'effondrait, ce serait non seulement une victoire extrêmement importante pour Daesh, mais aussi une menace pour toute notre civilisation", poursuit-il.

Le député UMP interroge : "Peut-on continuer éternellement à traiter sur le même pied les deux ennemis que sont Bachar al-Assad et l'État islamique ?" Pour lui, il est "temps de se poser la question de savoir s'il n'est pas utile, non pas bien sûr de soutenir le régime syrien, mais éventuellement de coordonner nos efforts pour lutter contre Daesh".

Il y a des moments où il faut peut-être savoir mettre certains scrupules dans son dos

Thierry Mariani, député UMP des Français de l’étranger

"Si demain Bachar al-Assad est remplacé par Daesh, la France et l'Occident ne seront pas plus en danger ? C'est une évidence", dit le député des Français de l’étranger. "Par moment, il y a les principes ; et par moment, il faut aussi peut-être penser à l'intérêt, voire au péril que la France et d'autres pays peuvent courir".

"Malgré l'aide de la Russie, malgré l'aide de l'Iran, on voit que Daesh progresse", constate Thierry Mariani. "C'est dire que Daesh est un ennemi mortel pour des pays comme la France. Face à des ennemis mortels, il y a des moments où il faut peut-être savoir mettre certains scrupules dans son dos", insiste-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/