1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Sydney : le couple de manchots gays de l'aquarium est exemplaire avec un poussin
1 min de lecture

Sydney : le couple de manchots gays de l'aquarium est exemplaire avec un poussin

Sphen et Magic forment depuis 2017 le premier couple de manchots homosexuels d'Australie. Les deux tourtereaux ont adopté un poussin, désormais âgé de trois mois.

Sphen et Magic, le couple de manchots du zoo marin de Sydney
Sphen et Magic, le couple de manchots du zoo marin de Sydney
Crédit : HANDOUT / SEA LIFE SYDNEY AQUARIUM / AFP
Joanna Wadel

Le couple de manchots le plus célèbre du monde fait de nouveau parler de lui. Plus de deux ans après s'être mis en ménage, fin 2017, les deux oiseaux de mer d'Antarctique domiciliés au Sydney Sea Life Aquarium, près du port de Sydney, en Australie, surprennent une nouvelle fois leurs soigneurs.

Et pour cause, parmi les nombreux parents de l'enclos, ce sont eux qui s'en sortent le mieux, raconte le quotidien américain The New-York Times. Peu avant octobre 2018, les responsables de l'aquarium ont voulu tester leur instinct en leur donnant un œuf factice, que les animaux ont aussitôt adopté.

Après ce premier essai, un autre couple de jeunes parents inexpérimentés a abandonné son œuf. Un phénomène courant chez les manchots, les femelles pondant en moyenne deux œufs dont souvent un seul parvient à survivre. Après que l’œuf recueilli par Sphen et Magic ait éclos, le poussin s'est épanoui au côté de ses deux papas. Il est à présent âgé de trois mois et se porte à merveille.

Véritables symboles de la lutte contre l'homophobie

En Australie, l'union des deux sphénisciformes est survenue à un moment particulier. Le pays sortait tout juste d'un débat houleux sur le mariage homosexuel, qui venait de secouer la population. 

À lire aussi

Après la légalisation du mariage pour tous, définitivement adoptée par le continent le 9 décembre 2017, le fait que deux manchots puissent être gays est devenu le symbole pour certains d'un appel à la tolérance envers les homosexuels.  

D'autres mâles les ont précédés

Le cas de Sphen et Magic est pourtant loin d'être isolé. En 2016 déjà, les responsables du zoo de Bremerhaven en Allemagne avaient confié un œuf rejeté à un couple de manchots de Humboldt mâles, qui l'avaient nourris jusqu'à ce qu'il soit hors de danger. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/