1 min de lecture Soudan du Sud

Soudan du Sud : une petite-fille de 13 mois survit à un crash d'avion

Mercredi, un avion-cargo s'est écrasé peu après son décollage de l'aéroport de Juba, tuant au moins 39 personnes.

Nyalou Thong, la petite survivante du crash au Soudan du Sud, le 5 novembre 2015.
Nyalou Thong, la petite survivante du crash au Soudan du Sud, le 5 novembre 2015. Crédit : CHARLES LOMODONG / AFP
Marine Cluet et AFP

À 13 mois, Nyalou Thong est une miraculée. Cette petite Soudanaise a survécu au crash d'un avion cargo russe survenu mercredi 4 novembre près de la capitale sud-soudanaise Juba et qui a fait au moins 39 morts rapportait samedi 7 novembre le site Abidjan TV

Retrouvée inconsciente par les secours près du site de l'accident, elle avait été transportée d'urgence à l'hôpital de Juba. La petite-fille, qui a perdu sa sœur et sa mère qui voyageaient avec elle, a une jambe cassée et des contusions sur le visage et les bras. 

Selon ce Abidjan TV, un autre passager aurait survécu à l'accident. Mercredi, un responsable de la Croix-Rouge affirmait à l'AFP que deux personnes avaient initialement survécu, avant que l'une d'entre elles ne décède.

L'avion pas en état de voler

L'avion avait connu un problème au décollage et s'était écrasé sur une petite île située sur le Nil-Blanc, à environ 800 m du bout de la piste de l'aéroport. Il n'était pas en état de voler a affirmé peu après l'accident le constructeur ukrainien Antonov. L'appareil, fabriqué en URSS en 1971 et immatriculé au Tadjikistan,"ne devait pas être en service car les procédures" concernant la rénovation et l'entretien "prévues par la réglementation n'avaient pas été suivies (...), y compris celles visant à assurer la sécurité", a précisé l'avionneur dans un communiqué.

Ce genre d'avion n'est pas fait pour embarquer des passagers, mais il est commun dans certaines régions d'Afrique que des avions-cargos volant vers des zones reculées embarquent des passagers. Mercredi, un employé d'une compagnie sud-soudanaise de fret aérien confirmait à l'AFP qu'il n'était pas rare que des passagers ne soient pas inscrits sur le manifeste de vol, estimant qu'une surcharge pourrait avoir causé l'accident.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Soudan du Sud Crash Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants