1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Serge Atlaoui : une avocate évoque une "différence de traitement entre étrangers et nationaux" en Indonésie
1 min de lecture

Serge Atlaoui : une avocate évoque une "différence de traitement entre étrangers et nationaux" en Indonésie

REPLAY / RÉACTION - Me Marie-Alix Canu Bernard se réjouit que la France intervienne dans le dossier de la condamnation à mort de Serge Atlaoui.

Serge Atlaoui, le Français condamné à mort en Indonésie
Serge Atlaoui, le Français condamné à mort en Indonésie
Crédit : ROMEO GACAD / AFP
Serge Atlaoui : "Heureusement que le Quai d'Orsay se mobilise", dit une avocate
00:46
La rédaction numérique de RTL & Sina Mir

Deux jours après le rejet du recours ultime de Serge Atlaoui, condamné à mort en Indonésie, Laurent Fabius attaque frontalement la justice indonésienne dans une lettre à son homologue indonésien. Selon le ministre des Affaires étrangères, le Français "n'a pas bénéficié du plein exercice de ses droits (...) du fait de graves dysfonctionnements de la justice indonésienne".

Il y a eu six exécutions au mois de janvier 2015, dont cinq étaient des étrangers

Me Marie-Alix Canu Bernard

Selon maître Marie-Alix Canu Bernard, avocate, "il y a eu six exécutions au mois de janvier 2015, dont cinq étaient des étrangers. Ce qui est clairement regardé en Indonésie, c'est qu'il y a un traitement tout à fait différencié entre les ressortissants nationaux et les étrangers. Tant dans l'examen du recours que dans l'exécution dans la peine de mort, le traitement n'est pas le même".

La candidate au bâtonnat du barreau de Paris considère que "ce qui est révoltant, c'est le caractère inéquitable de la procédure mais surtout le fait même qu'un État puisse se permettre de tuer son prochain. Ça reste un crime. Le débat sur la peine de mort est toujours aujourd'hui quelque chose de fondamental. Il y a une urgence absolue et heureusement que le Quai d'Orsay se mobilise".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/