1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Salvador : le bitcoin devient légal dans le plus petit pays d'Amérique centrale
3 min de lecture

Salvador : le bitcoin devient légal dans le plus petit pays d'Amérique centrale

C'est officiel. Depuis mardi 7 septembre, le Salvador est passé au bitcoin. Cette crypto-monnaie est désormais toute aussi légale que le dollar.

Le logo du Bitcoin réalisé par des drones lumineux, lors d'une réception pour le passage à cette crypto-monnaie, à El Sunzal Beach, Salvador.
Le logo du Bitcoin réalisé par des drones lumineux, lors d'une réception pour le passage à cette crypto-monnaie, à El Sunzal Beach, Salvador.
Crédit : MARVIN RECINOS / AFP
Salvador : le plus petit pays d'Amérique Centrale passe au Bitcoin
04:01
Salvador : le plus petit pays d'Amérique Centrale passe au Bitcoin
04:01
Martial You - édité par Charlotte Diry

Depuis mardi 7 septembre, un commerçant salvadorien ne peut plus refuser un client qui lui paie ses courses en bitcoin. Mais la question, c'est de savoir si le Salvador est monté à bord d'un Titanic monétaire ou si c'est une guerre d'indépendance contre le billet vert de la part du pays.

Depuis le Président Francisco Flores en 2001, le Salvador avait abandonné sa souveraineté monétaire au profit du dollar américain. Le pays pourrait donc basculer d'une dépendance au billet vert à une dépendance à la crypto-monnaie.

Pour utiliser ce fameux bitcoin, il suffit de télécharger un porte-monnaie électronique baptisé "Chico" ("Super" en espagnol) et lancé à grand renfort de publicité par le gouvernement qui vous offre même 30 dollars à l'ouverture du compte. Vous n'avez plus qu'à convertir vos vieux dollars en bitcoin et aller prendre un verre à El Zonté baptisée "Bitcoin Beach".

Le bitcoin, une monnaie volatile

Le bitcoin n'est toutefois pas sans risque. Mardi 7 septembre, la cryptomonnaie a d'ailleurs perdu 9%. Cela veut dire 5 000 dollars en quelques minutes seulement. Sa plus forte chute depuis mai dernier

Le bitcoin valait 47 225 dollars. Mais la plateforme électronique Chico a crashé au moment de son lancement, car cela reste une monnaie virtuelle qui dépend d'internet et qui peut donc avoir un bug ou être cyber-attaqué. Tout ça rend la dépendance au bitcoin assez risquée pour le Salvador.

Le bitcoin à la place des monnaies traditionnelles ?

À lire aussi

Et si le bitcoin remplaçait les monnaies traditionnelles ? C'est justement la crainte des banques centrales américaine, européenne et chinoise.

Les échanges commerciaux mondiaux se font en dollars, en euro ou en yuan. C'est avec ces monnaies assises sur des États facilement identifiables, que le pétrole, les avions ou les marchandises sur les bateaux sont achetés. 

Avec le bitcoin, il n'y a plus d'économie réelle. Plus d'État pour contrôler la valeur de l'argent. On bascule alors dans une économie totalement virtuelle et spéculative. Une nébuleuse qui devient alors risquée. C'est pourquoi les réseaux mafieux adorent les cryptomonnaies. Le Salavador pourrait donc devenir le paradis fiscal du Darkweb...

Les cryptomonnaies inquiètent

Ce qui inquiète beaucoup les États, ce sont les GAFA. Ils sont en train de travailler au lancement de leurs monnaies virtuelles. Facebook avait essayé de lancer Libra, il y a quelques mois et travaille encore sur un projet.

Cela devient donc très difficile à gérer et à contrôler pour les États si les deux milliards d'utilisateurs de Facebook partout dans le monde commencent à régler leurs achats en cryptomonnaie. C'est encore très flou et d'ailleurs les salvadoriens ne sont pas fous. Les deux tiers d'entre eux sont opposés à l'arrivée du bitcoin dans leur vie.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/