1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : Alexeï Navalny, principal opposant de Poutine, annonce sa libération
1 min de lecture

Russie : Alexeï Navalny, principal opposant de Poutine, annonce sa libération

Le principal opposant russe a passé 20 jours en centre de détention pour avoir organisé des manifestations non autorisées contre Vladimir Poutine.

Le principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, le 24 février 2014 à Moscou.
Le principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, le 24 février 2014 à Moscou.
Crédit : AFP / VASILY MAXIMOV
Léa Stassinet & AFP

"Salut ! Je suis sorti". C'est par ces mots, écrits sur son compte Instagram, que le principal opposant du président russe Vladimir Poutine a annoncé sa libération de prison après plus de 20 jours de détention, ce dimanche 22 octobre. Sur le réseau social, Alexeï Navalny a accompagné sa publication d'une photo le montrant dans la rue. 

Il avait été incarcéré dans un centre de détention de Moscou pour avoir organisé des manifestations non autorisées contre le président russe. La police a organisé sa remise en liberté en toute discrétion, de manière à éviter la foule de journalistes qui attendaient l'avocat et blogueur anticorruption devant le centre pénitentiaire. 

Dans son message, Alexeï Navalny a précisé avec une pointe d'ironie avoir lu vingt livres, appris quelques mots de kirghize et but 80 litres de thé pendant sa période de détention. Ce n'est pas la première fois que l'opposant est emprisonné cette année. Pour le même chef d'accusation, à savoir l'organisation de manifestations non autorisées contre Vladimir Poutine, il avait déjà purgé des peines de prison de 15 et 25 jours

Mais ces sanctions ne l'ont pas pour autant découragé. Il a ainsi annoncé dès sa sortie de prison qu'il avait l'intention d'être candidat à l'élection présidentielle russe prévue en mars 2018. Indiquant être "prêt à travailler", Alexeï Navalny a par ailleurs affirmé qu'il allait se rendre à Astrakhan, au sud-ouest du pays, pour participer à une manifestation cette fois-ci autorisée par les autorités locales. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/