1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : le retour en grâce de "Queen" Camilla
3 min de lecture

Royaume-Uni : le retour en grâce de "Queen" Camilla

ÉCLAIRAGE - Le regain de popularité de Camilla, jadis haïe des Britanniques, a été spectaculaire. Elizabeth II s'est prononcée pour quelle devienne reine consort. Ce qui semblait pourtant avoir été écarté lors de son mariage avec le Prince Charles en 2005.

  La reine Elizabeth II, assise sur le trône du souverain à la Chambre des Lords. À droite, le prince Charles, héritier du trône et son épouse Camilla, duchesse de Cornouailles, le 11 mai 2021 à Londres.
La reine Elizabeth II, assise sur le trône du souverain à la Chambre des Lords. À droite, le prince Charles, héritier du trône et son épouse Camilla, duchesse de Cornouailles, le 11 mai 2021 à Londres.
Crédit : Chris Jackson / POOL / AFP
Thomas Pierre

Qu'il est loin le temps où Camilla était considérée comme une briseuse de ménage royale. C'est désormais une certitude, celle qui fût jadis honnie par la Britanniques devrait bien devenir leur nouvelle reine. Dimanche, à l'occasion de son jubilé de platine, Elizabeth II a donné corps à ce qui était longtemps considéré comme impensable. 

Faisant un pas supplémentaire vers son après-règne, la monarque de 95 ans a exprimé son "souhait sincère" que la seconde épouse du prince héritier Charles, dont elle fut la maîtresse durant son mariage avec la princesse Diana, "soit connue comme la reine consort" lorsqu'il deviendra roi. Le terme de "consort" s'applique à l'époux ou à l'épouse d'un monarque régnant. Certains estimaient pourtant qu'elle devrait plutôt être connue comme "princesse" consort. La souveraine met ainsi fin à des années de controverse sur le futur titre de l'actuelle duchesse de Cornouailles. 

Alors qu'Elizabeth II se retire progressivement de la vie publique, Camilla apparait de plus en plus impliquée dans ses fonctions officielles, gagnant petit à petit le cœur des Britanniques. L'héritier du trône prenant depuis plusieurs années le relais de Sa Majesté, accomplissant multiples fonctions officielles, au Royaume-Uni comme à l'étranger, son épouse a par la même occasion gagné en visibilité. 

Pour Joe Little, directeur de la rédaction de Majesty Magazine : "Camilla est déjà un visage familier pour beaucoup de gens, qui commencent à la connaître"La montée en popularité de la seconde épouse du futur souverain a d'ailleurs été spectaculaire. "Il y a eu un énorme et très long processus de réhabilitation depuis l'époque où elle était décrite comme un rottweiler à l'époque de Diana", estime l'historienne Anna Whitelock au Daily Express. 

Reine Camilla

À lire aussi

Depuis son mariage avec Charles en 2005, Camilla avait endossé un rôle de plus en plus exposé avec aplomb et s'est attiré des fans. "Il y a beaucoup de supporters de Camilla", affirme Joe Little. En novembre 2021, d'après un sondage YouGov, la "Duchesse" était même la 10e personnalité la plus populaire de la famille royale. 

Pour autant, le titre de reine consort était loin d'être gagné. Le jour de ses noces avec l'héritier de la Couronne, Clarence House insistait sur le fait qu'elle serait connue, le moment venu, sous le nom de "Princesse Consort". Un titre qui n'a jamais été porté dans l'histoire de la Monarchie, rappelle le Sydney Morning Herald. Mais depuis que cette appellation a disparu du site de Clarence House, celui de "reine Consort", tenue par l'épouse de George VI (et mère d'Elizabeth II) entre 1936 et et 1952, était d'ores et déjà le plus souvent évoqué. 

En mai 2021, son propre fils, Tom Parker Bowles, assurait au Times, ignorer de quel titre hériterait finalement sa mère : "Honnêtement, je ne sais pas si maman s'appellera 'reine'. Plusieurs éléments donnaient toutefois du crédit à cette hypothèse. Et non des moindres. En effet, selon la Loi anglaise, les épouses des rois anglais deviennent automatiquement reines. Et le Prince de Galles ne comptait pas déroger à la tradition, se disait-il dans l'entourage du couple, rapportait The Sun. Dimanche, le prince Charles n'a d'ailleurs pas manqué d'apporter à "sa chère femme" Camilla, son "soutien indéfectible". 

Les Britanniques lui ont pardonnée

La famille royale semblant d'accord sur le sujet, la question qui restait à se poser était donc plutôt celle-ci : les Britanniques accepteraient-ils Camilla comme leur reine ? Depuis 17 ans, sa popularité a été âprement gagné auprès de l'opinion. La présence des princes William et Harry lors des noces de leur père en 2005 avaient montré, qu'au sein de la famille royale, on lui avait pardonné son rôle de "troisième personne" dans le couple Charles-Diana.

Une chose est certaine, la monarchie, et la reine elle-même, ont longuement travaillé pour faire accepter l'idée aux sceptiques ou aux derniers nostalgiques de la toujours très populaire Lady Di. Preuve en est, Camilla était présente aux côtés de Charles, lorsque la Elizabeth II avait ouvert la session du parlement en mai 2021. Un retour en grâce, mais également une répétition du rôle qui l'attend désormais. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/