1 min de lecture Pays-Bas

Refoulé des Pays-Bas sur fond de polémique, un ministre turc attendu à Metz

Le ministre turc des Affaires étrangères est attendu le 11 mars à Metz après avoir été empêché de se rendre aux Pays-Bas.

Mevlut Cavusoglu, ministre des Affaires étrangère turc, le 7 mars 2017 en Allemagne.
Mevlut Cavusoglu, ministre des Affaires étrangère turc, le 7 mars 2017 en Allemagne. Crédit : Daniel Reinhardt / dpa / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

La Turquie n'est pas en odeur de sainteté sur une partie du Vieux-Continent. Le ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu est attendu samedi 11 mars à Metz, en Moselle, après avoir été empêché le même jour de se rendre aux Pays-Bas sur fond de polémique entre les deux pays. Quelques jours plus tôt, l'État dirigé par Recep Tayyip Erdogan s'était brouillé avec l'Allemagne.

Le venue du ministre turc en France a été "acceptée par le ministre des Affaires étrangères", a indiqué samedi Alain Carton, secrétaire général de la préfecture de Moselle. L'homme d'État doit tenir un meeting dans une salle du centre des congrès de Metz, dimanche 12 mars, à l'invitation d'une association turque locale. Une visite qui intervient alors que des tensions autour de la campagne pro-Erdogan menée par le gouvernement turc dans des pays européens ont tourné à la crise diplomatique entre les Pays-Bas et la Turquie.

C'était tout à fait déplacé

Premier ministre néerlandais
Partager la citation

Amsterdam a annoncé samedi qu'il "retirait les droits d'atterrissage" de l'appareil de Mevlut Cavusoglu. Une annonce qui n'a pas manqué de susciter l'ire de Recep Tayyip Erdogan, qui a dénoncé un "vestige" du nazisme tout en menaçant de riposter. "Je comprends qu'ils soient en colère, mais c'était tout à fait déplacé", a aussitôt réagi le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte.

Le 6 mars, Berlin ouvrait la voie et annulait une série de meetings de soutiens d'Erdogan sur le sol allemand. Le président turc n'avait pas manqué de créer la polémique en dénonçant des "pratiques nazies". "Je pensais que l'Allemagne avait renoncé depuis longtemps (à ces pratiques). Nous nous étions trompés", avait poursuivi le chef d'État. Angela Merkel avait appelé samedi 4 mars le Premier ministre turc Binali Yildirim pour essayer d'apaiser la tension.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pays-Bas Turquie France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787630901
Refoulé des Pays-Bas sur fond de polémique, un ministre turc attendu à Metz
Refoulé des Pays-Bas sur fond de polémique, un ministre turc attendu à Metz
Le ministre turc des Affaires étrangères est attendu le 11 mars à Metz après avoir été empêché de se rendre aux Pays-Bas.
https://www.rtl.fr/actu/international/refoule-des-pays-bas-polemique-un-ministre-turc-attendu-a-metz-7787630901
2017-03-11 21:04:46
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WheIno_M85W9Ge966PB3Hg/330v220-2/online/image/2017/0311/7787630975_000-mg3rp.jpg