1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Corée du Nord : Pyongyang discute à l'ONU, où un enquêteur veut la porter devant la CPI
1 min de lecture

Corée du Nord : Pyongyang discute à l'ONU, où un enquêteur veut la porter devant la CPI

La Corée du Nord discute à l'ONU, alors qu'un enquêteur de l'organisation veut porter Pyongyang devant la Cour pénale internationale pour crimes de guerre.

Kim Jong-Un est réapparu en Corée du Nord le 14 octobre 2014.
Kim Jong-Un est réapparu en Corée du Nord le 14 octobre 2014.
Crédit : AFP / RODONG SINMUN
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'ambassadeur de la Corée du Nord aux Nations unies a rencontré ce lundi l'enquêteur de l'ONU chargé des droits de l'homme pour des discussions sur une possible invitation dans le pays, au moment où le diplomate onusien veut porter Pyongyang devant la Cour pénale internationale (CPI).

Le diplomate nord-coréen Kim Song a indiqué à l'AFP que cette rencontre avec le rapporteur spécial Marzuki Darusman visait à discuter de "notre future coopération sur la question des droits de l'homme". Elle intervient juste avant la présentation ce mercredi par Darusman, devant l'Assemblée générale de l'ONU, d'un rapport appelant à poursuivre la Corée du Nord pour crimes de guerre.

Abus et violations des droits de l'homme

Ce document se fonde sur les résultats d'une commission d'enquête des Nations unies qui avait publié en février un rapport incendiaire dénonçant des abus et des violations des droits de l'homme systématiques dans des camps de détention en Corée du Nord, évoquant tortures, viols, meurtres et esclavage.

Un responsable de l'ONU a précisé que les Nord-Coréens avaient lancé l'idée d'inviter Darusman dans leur pays, et suggéré en même temps qu'il renonce à sa demande de porter Pyongyang devant la CPI. "Je ne pense pas, dans ces conditions, qu'une visite sera possible", a souligné ce responsable, sous couvert d'anonymat.

Projet de résolution

À lire aussi

Dans son rapport, Darzuki Darusman recommande aux 193 pays de l'Assemblée générale de demander au Conseil de sécurité de porter la Corée du Nord devant la CPI et d'envisager des sanctions contre les responsables de crimes contre l'humanité.

Le Japon et l'Union européenne ont proposé un projet de résolution qui appelle le Conseil à "prendre les mesures appropriées" contre Pyongyang, y compris un renvoi devant la haute Cour de La Haye. Cela entraînerait le lancement d'une enquête pour crimes de guerre et l'opportunité de poursuivre les responsables de ces atrocités qui, selon le rapport, ont été ordonnées au plus haut niveau de l'Etat. Un vote de l'Assemblée générale est attendu fin novembre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/