2 min de lecture Prix Nobel

Prix Nobel de la Paix : pour Bertrand Delanoë, "le principal atout de la Tunisie, c'est son peuple"

DOCUMENT RTL - "Heureux", "ému"... L'ancien maire de Paris a multiplié les qualificatifs pour définir son émotion à l'annonce du lauréat pour le prix Nobel de la paix 2015 : le quartet Tunisien médiateur de la réconciliation nationale.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Bertrand Delanoë a réagi au prix Nobel de la Paix attribué au groupe de discussion tunisien. Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Joint par Marc-Olivier Fogiel, Bertrand Delanoë a salué "une formidable circonstance et un encouragement au peuple tunisien". Vendredi, quatre organisations de la société civile tunisienne ont reçu le prix Nobel de la paix, pour leur implication dans le processus de paix dans leur pays. Ces quatre organisations, syndicat, patronat, ligue des droits de l'homme et conseil de l'ordre des avocats tunisiens, ont contribué à "servir l'histoire", d'après l'ancien maire de Paris. "Ce sont les organisations les plus représentatives de la société tunisienne", a-t-il déclaré.

"Soyez unis pour faire la belle histoire du peuple tunisien."

Bertrand Delanoë
Partager la citation

Bertrand Delanoë, qui est né à Tunis et a grandi à Bizerte, au nord de la Tunisie, ne peut cacher son enthousiasme à propos de cette nouvelle, annoncée vendredi matin. "La Tunisie est un pays petit mais un pays courageux et qui est en train de faire l'histoire avec une force extraordinaire", précise-t-il. Président d'honneur de l'Association des maires francophones (AIMF) dont l'assemblée générale se tient actuellement à Tunis, Bertrand Delanoë en a profité pour s'adresser aux élus tunisiens qu'il a rencontrés sur place. "Soyez unis pour faire la belle histoire du peuple tunisien", en profite-t-il pour lancer aux élites tunisiennes. 

"Le peuple tunisien est toujours en danger."

Bertrand Delanoë
Partager la citation

L'ancien maire de Paris reconnaît cependant les "fragilités" auxquelles reste confrontée la Tunisie, "des points de vue sécuritaire, économique, et de la cohésion sociale", détaille Bertrand Delanoë. Pour lui, ce prix Nobel doit être perçu comme "un encouragement au rassemblement, un message pour que les différences secondaires soient surmontées, au profit de l'avenir du peuple tunisien et de sa jeunesse". "Le peuple tunisien est toujours en danger, il est optimiste, courageux, rassemblé, mais il doit être vraiment supporté au sens sportif du terme", a martelé l'ancien élu.

Pour Bertrand Delanoë, le développement de la Tunisie dépend largement des Européens. "Il faut que les Européens se disent "finalement, c'est un peuple dont il faut être solidaire"". Dans un entretien avec le Premier ministre tunisien Habib Essid, Bertrand Delanoë a conseillé à ce dernier de démontrer aux futurs touristes européens dans son pays que "le principal atout de la Tunisie, c'est son peuple".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prix Nobel Réactions Bertrand Delanoë
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants