1 min de lecture Grande-Bretagne

Prison ferme pour une Britannique aux ébats trop bruyants

Pour avoir fait trop de bruit lors de ses ébats et provoqué des nuisances sonores envers ses voisins, une Britannique a été condamnée à quinze jours de prison ferme.

Un couple (illustration).
Un couple (illustration). Crédit : © Artem Furman/shutterstock.com
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une Britannique a été condamnée à deux semaines de prison ferme lundi par un tribunal de Birmingham pour avoir "hurlé et crié pendant ses ébats sexuels" et infligé d'autres nuisances nocturnes à ses voisins. La jeune femme, dont l'âge n'a pas été donné, avait déjà fait l'objet d'un rappel à la loi pour les mêmes faits. Une juge du Birmingham County Court a conclu vendredi à la récidive après de nouvelles plaintes des voisins excédés.

"Elle nous a rendus dingues"

"Aux premières heures du 29 janvier 2015, à environ cinq heures du matin, l'accusée s'est rendue coupable de hurlements et de cris pendant ses ébats sexuels à un niveau sonore tel qu'il a créé des nuisances au voisin", a déclaré la juge Emma Kelly. Le voisin en question a précisé que le bruit l'avait "réveillé" et "cela avait duré dix minutes". L'accusée, prénommée Gemma, s'est également disputée au petit matin avec son petit ami Wayne, a proféré des gros mots et claqué les portes en pleine nuit.

La plainte avait été déposée par le conseil municipal de Birmingham, lui-même saisi par des habitants de l'immeuble où l'accusée occupait un logement social. "Elle nous a rendus dingues. Tous les voisins se sont ligués pour la faire expulser. Des hommes entraient et sortaient sans arrêt de son appartement. Après, elle dormait toute la journée. Ce furent les deux années les plus épouvantables de ma vie", a déclaré une voisine au Birmingham Mail, un journal local.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grande-Bretagne Sexe Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants