1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Prise d'otage dans le Texas : le terroriste était un ressortissant britannique
2 min de lecture

Prise d'otage dans le Texas : le terroriste était un ressortissant britannique

Le forcené qui a pris en otage quatre personnes dans la nuit de ce dimanche 16 janvier au Texas a été identifié comme étant un ressortissant du Royaume-Uni par les autorités américaines. Les États-Unis et les autorités britannique ont par ailleurs qualifié cet évènement d'"acte de terrorisme".

La synagogue de Colleyville dans le Texas a été le théâtre d'une prise d'otage à caractère terroriste durant près de 10 heures
La synagogue de Colleyville dans le Texas a été le théâtre d'une prise d'otage à caractère terroriste durant près de 10 heures
Crédit : Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Romain Giraud & AFP

Après avoir lancé ce dimanche une enquête "de portée internationale", les autorités américaines sont parvenues à identifier le forcené qui a pris en otage quatre personnes pendant dix heures dans une synagogue dans la nuit du dimanche 16 janvier dans l'État du Texas au États-Unis. Il s'agirait d'un ressortissant britannique, nommé Malik Faisal Akram et il était âgé de 44 ans.  

Selon plusieurs médias américains, il réclamait la libération d'Aafia Siddiqui, une scientifique pakistanaise condamnée en 2010 par un tribunal fédéral de New York à 86 ans de prison pour avoir tenté de tirer sur des militaires américains alors qu'elle était détenue en Afghanistan. 

Le président américain Joe Biden a expliqué que le preneur d'otages avait acheté ses armes "dans la rue". Et il a révélé qu'il ne détenait "apparemment pas de bombes" contrairement à ce que le forcené avait affirmé pendant les événements. La police britannique de contre-terrorisme a d'ailleurs annoncé avoir arrêté deux jeunes en lien avec la prise d'otages dans le sud de Manchester. "Ils restent en détention pour être interrogés", a indiqué la police du Grand Manchester dans un communiqué.

Les États-Unis et le Royaume-Uni dénoncent un "acte de terrorisme" et "antisémite"

La prise d'otages, qui s'est soldée par la libération des quatre personnes retenues et la mort du ravisseur, a été qualifiée d'"acte de terrorisme", par le président des États-Unis Joe Biden.

À écouter aussi

De son côté, la cheffe de la diplomatie britannique, Liz Truss, a condamné un "acte de terrorisme et antisémite" :"Mes pensées vont à la communauté juive et à tous ceux qui sont affectés par cet acte épouvantable au Texas. Nous sommes aux côtés des États-Unis pour défendre les droits et les libertés de nos citoyens contre ceux qui répandent la haine", a-t-elle affirmé. 

La police antiterroriste anglaise a confirmé que Malik Faisal Akram était originaire de la région de Blackburn, dans le Lancashire. Sur la page Facebook de la communauté musulmane de la ville britannique, un homme se présentant comme son frère a déclaré qu'il "souffrait de problèmes de santé mentale" et avait été "tué par balle". "Il n'y avait rien que nous aurions pu lui dire ou faire qui l'aurait convaincu de se rendre", a déclaré cet homme qui dit avoir été "jusqu'au petit matin en liaison avec Faisal, les négociateurs, le FBI".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/