1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle américaine 2016 : Moscou accusé par Washington d'avoir piraté des systèmes électoraux
1 min de lecture

Présidentielle américaine 2016 : Moscou accusé par Washington d'avoir piraté des systèmes électoraux

Washington accuse Moscou de semer la confusion dans la population et de saper la confiance dans les institutions démocratiques.

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine
Crédit : NATALIA KOLESNIKOVA / AFP
Félix Roudaut & AFP

La Russie est plus que jamais accusée de s’immiscer dans l'élection présidentielle américaine. Vendredi 7 octobre, Washington a mis en cause Moscou dans une sombre affaire de piratage d'organisations politiques et de systèmes électoraux. Le but ? "Interférer dans le processus électoral américain", selon le département de la sécurité intérieure (DHS) et la direction du renseignement américain (ODNI). Et compte tenu de l'étendue du hacking, les autorités américaines estiment que "seuls des hauts responsables russes ont pu autoriser ces activités", ajoutent les deux organisations. 

Nombre d'experts et responsables politiques outre-Atlantique avaient déjà accusé la Russie d'être derrière les piratages d'organisations politiques, comme le Parti démocrate. Mais l'administration américaine s'était jusque là toujours refusée à mettre directement en cause le Kremlin. Elle accuse aujourd'hui "le gouvernement russe d'avoir orchestré les récents piratages d'emails de personnes et d'institutions américaines" publiés sur les sites DCLeaks.com, WikiLeaks et Guccifer 2.0.

Des attaques provenant de serveurs russes

S'agissant des attaques sur les systèmes électoraux de différents États américains, Washington estime ne pas être en mesure de prouver qu'elles viennent du gouvernement russe, mais souligne qu'elles ont été perpétrées "dans la plupart des cas" à partir de serveurs russes. Dans son communiqué, l'administration américaine relève qu'une telle tentative d’immixtion dans les élections "n'est pas nouvelle" de la part de Moscou.

"Les Russes ont déjà utilisé des tactiques similaires à travers l'Europe et l'Eurasie", souligne-t-elle. La plupart des responsables américains et des experts qui se sont déjà exprimés sur le sujet estiment que le but de Moscou n'est pas d'influencer ou de modifier le résultat de l'élection, mais de semer la confusion dans la population et de saper la confiance dans les institutions démocratiques.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.