1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle américaine 2016 : Donald Trump a assez de délégués pour être investi candidat
1 min de lecture

Présidentielle américaine 2016 : Donald Trump a assez de délégués pour être investi candidat

Le richissime homme d'affaires a obtenu la majorité de délégués nécessaires pour obtenir l'investiture du parti républicain.

Donald Trump : "il choque, mais ça marche" explique Stuart Haugen, le représentant du parti Républicain en France
Donald Trump : "il choque, mais ça marche" explique Stuart Haugen, le représentant du parti Républicain en France
Crédit : John Minchillo/AP/SIPA
Julien Absalon & AFP

Donald Trump va pouvoir officiellement devenir le candidat républicain à l'élection présidentielle américaine. Grâce à ses résultats obtenus lors des différentes primaires organisées dans tous les États du pays depuis le 1er février, le richissime homme d'affaires a obtenu la majorité de délégués requis pour obtenir l'investiture de son parti.

Selon le décompte de l'agence de presse Associated Press et celui du site RealClear Politics, Donald Trump a obtenu 1.238 délégués, alors qu'il faut franchir le seuil des 1.237 délégués pour avoir l'assurance d'être désigné candidat par le parti, qui ne centralise pas de façon officielle le nombre de délégués obtenus. En toute logique, le sacre de Donald Trump interviendra donc lors de la convention républicaine à Cleveland, du 18 au 21 juillet.

Le décompte de RealClear Politics
Le décompte de RealClear Politics
Crédit : realclearpolitics.com

Sans concurrence

En attendant, l'homme de 69 ans doit terminer une campagne dans laquelle il n'a plus aucune concurrence. Ses derniers rivaux, Ted Cruz, Marco Rubio et John Kasich, ont en effet jeté l'époque au début du mois de mai après le scrutin dans l'Indiana. De facto, Donald Trump est donc devenu le candidat officieux du parti républicain pour la Maison Blanche, adoubé par un nombre croissant de responsables du parti.

Chez les démocrates, Hillary Clinton, opposée à Bernie Sanders, est proche de l'investiture mais ne devrait y parvenir que le 7 juin, lors des scrutins de Californie et d'autres États.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/