2 min de lecture États-Unis

Pourquoi le retrait des troupes US de Syrie est une "énorme erreur" selon plusieurs spécialistes

Estimant avoir gagné la guerre contre Daesh en Syrie, Donald Trump a annoncé qu'il était temps que les soldats américains rentrent "à la maison".

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Pourquoi Trump a décidé de retirer les troupes américaines de Syrie ? Crédit Image : SAUL LOEB / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Eléanor Douet

Coup de tonnerre au Proche-Orient qui pourrait avoir des conséquences sur la sécurité en Europe : le président américain a décidé de retirer toutes les troupes américaines du nord de la Syrie.

Les Américains sont présents au sol en Syrie depuis 2015, on estime qu’ils sont environ 2.000, notamment en appui des forces kurdes. En 2015, Daesh prétendait avoir établi un soi-disant califat sur un large territoire. Aujourd’hui, les quelques dizaines de milliers d’islamistes qui se battent encore sont repliés dans quelques poches.

Donald Trump affirme avoir "gagné" contre Daesh. "Nous les avons sévèrement battus. Nous avons repris la terre. De grands héros américains ont tué Daesh donc nos boys, ils reviennent tous, et maintenant".

Il est vrai que la présence militaire américaine a été cruciale, mais la guerre en Syrie est beaucoup plus complexe, ce n’est pas "les États-Unis contre Daesh", il y a les Russes, les Iraniens, en appui des forces syriennes. Il y a aussi les Turcs, qui d’ailleurs maintenant pourraient mener une offensive contre les Kurdes qu’abandonnent les Américains. Il y a aussi des forces spéciales françaises.

À lire aussi
Un vaisseau arrimé à la Station spatiale internationale (illustration) Propulsé
Le Soyouz transportant Fedor, le robot humanoïde russe, n'a pas réussi à s'arrimer à l'ISS

Et puis quel avenir pour les frappes menées par les Américains et les Européens, notamment les Français ? Plus de 200 frappes rien que la semaine dernière. Cela veut bien dire que Daesh n’est pas vaincu, contrairement à ce que prétend le président.

Des critiques jusque dans son camp

C’est une décision surprise, même si Donald Trump a évoqué ce retrait à plusieurs reprises, depuis sa campagne, c’était son instinct depuis le départ. Mais à chaque fois il y avait renoncé, sous la pression des alliés, Emmanuel Macron s’était vanté de l’avoir convaincu, au printemps et surtout sous la pression du Pentagone, du Département d’État, des élus de son camp au Congrès.

Tous sont stupéfaits. Cela va au-delà de la surprise. Cela contredit totalement ce que disaient il y a encore quelques jours ses diplomates et ses militaires en charge de ces questions, qui annonçaient que les Américains étaient là pour des années. Prenez par exemple le sénateur Graham, peut-être l’élu républicain le plus influent auprès de Trump, qui suit ces questions stratégiques de près. Il dit que c’est une énorme erreur.

Selon les républicains les plus furieux, non seulement Trump doit ravir le Syrien Assad, le Russe Poutine, l’Iranien Rohani, dont il essaye théoriquement de limiter l’influence au Moyen-Orient. Mais surtout, il cède le terrain à Daesh, il donne la possibilité à l’organisation terroriste très affaiblie de reprendre des forces.

Chaos à Washington

L’histoire dira pourquoi Trump a pris cette décision maintenant, car la situation géopolitique et militaire sur place n’a pas changé fondamentalement ces derniers mois. Au Pentagone, des officiels avancent une hypothèse : ne serait-ce pas, en partie, une tentative de diversion du président, de plus en plus menacé par l’affaire russe ? Un de ses proches condamné à de la prison. L’eau se resserre. Et Donald Trump a théorisé et prouvé depuis des années qu’il sait détourner l’attention médiatique pour reprendre la main.

Ce n’est qu’une hypothèse, mais le fait même qu’elle soit évoquée, et reprise par d’autres, en dit long sur le chaos à Washington

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Syrie Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795974033
Pourquoi le retrait des troupes US de Syrie est une "énorme erreur" selon plusieurs spécialistes
Pourquoi le retrait des troupes US de Syrie est une "énorme erreur" selon plusieurs spécialistes
Estimant avoir gagné la guerre contre Daesh en Syrie, Donald Trump a annoncé qu'il était temps que les soldats américains rentrent "à la maison".
https://www.rtl.fr/actu/international/pourquoi-le-retrait-des-troupes-us-de-syrie-est-une-enorme-erreur-selon-plusieurs-specialistes-7795974033
2018-12-20 07:46:03
https://cdn-media.rtl.fr/cache/F12W6v_ianorw8KMhmN1GA/330v220-2/online/image/2018/1023/7795288612_donald-trump-en-campagne-au-texas-le-22-octobre-2018.jpg