1 min de lecture Russie

Mistral vendus à la Russie : la livraison du premier navire suspendue par Hollande

L'Élysée a annoncé ce mercredi que les conditions pour que la France autorise la livraison du premier navire Mistral à la Russie "ne sont pas à ce jour réunies".

Le Vladivostok, l'un des deux navires de type Mistral construits par la France, à Saint-Nazaire en juin 2014.
Le Vladivostok, l'un des deux navires de type Mistral construits par la France, à Saint-Nazaire en juin 2014. Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Devant "la situation en Ukraine" jugée "grave", François Hollande a constaté que, malgré la perspective d'un cessez-le-feu qui reste à confirmer et à être mis en oeuvre, les conditions pour que la France autorise la livraison du premier BPC (Bâtiment de projection et de commandement, ndlr) ne sont pas à ce jour réunies", a déclaré la présidence de la République ce mercredi 3 septembre à l'issue d'un Conseil de défense.

"Les actions menées récemment par la Russie dans l'est de l'Ukraine contreviennent aux fondements de la sécurité en Europe", fait valoir l'Élysée à la veille d'un sommet de l'Otan au Pays de Galles.

"La décision a été prise en début de semaine. Le contrat est suspendu jusqu'en novembre. C'est à cette date que l'on verra s'il y a des conséquences financières", a précisé cette source, ajoutant que celles-ci "pourraient nous coûter 1 milliard d'euros".

Un contrat total à 1,2 milliard d'euros

Les États-Unis avaient une nouvelle fois dénoncé ce mercredi la vente par la France de navires de guerre à la Russie, au moment où les Européens s'apprêtent à renforcer leurs sanctions contre Moscou, accusée de participer directement aux combats dans l'est de l'Ukraine.

La livraison du Mistral a été vivement critiquée aussi en Europe, par la Grande-Bretagne et la Lituanie notamment. Le contrat avec la Russie, portant sur deux porte-hélicoptères, a été signé en 2011 pour 1,2 milliard d'euros. Le premier navire devait être livré en octobre, une échéance que beaucoup jugent aujourd'hui intenable compte tenu de l'aggravation de la crise ukrainienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Ukraine Mistral
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774091099
Mistral vendus à la Russie : la livraison du premier navire suspendue par Hollande
Mistral vendus à la Russie : la livraison du premier navire suspendue par Hollande
L'Élysée a annoncé ce mercredi que les conditions pour que la France autorise la livraison du premier navire Mistral à la Russie "ne sont pas à ce jour réunies".
https://www.rtl.fr/actu/international/pour-l-elysee-les-conditions-pour-la-livraison-du-premier-mistral-a-la-russie-ne-sont-pas-reunies-7774091099
2014-09-03 17:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/catjf1xK3KqIj1eIQDgXlw/330v220-2/online/image/2014/0630/7772949331_le-vladivostok-l-un-des-deux-navires-de-type-mistral-construit-par-la-france-a-saint-nazaire-a-destination-de-l-armee-russe-en-juin-2014.jpg