1 min de lecture Emmanuel Macron

Pour Emmanuel Macron, le colonialisme a été une "faute de la République"

En déplacement à Abidjan, le président de la République a déploré, ce samedi 21 décembre, le passé colonialiste de la France, appelant à "bâtir une nouvelle page" avec "un continent jeune".

Emmanuel Macron en déplacement à Abijan le 21 décembre 2019
Emmanuel Macron en déplacement à Abijan le 21 décembre 2019 Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

"Une erreur profonde, une faute de la République". C'est en ces termes forts que le président Emmanuel Macron a dénoncé le colonialisme alors qu'il s'exprimait, samedi 21 décembre, lors d'une conférence de presse à Abidjan en compagnie du président ivoirien Alassane Ouattara.

Le chef d'État français a déploré que la France soit perçue comme ayant "un regard d'hégémonie et des oripeaux d'un colonialisme qui a été une erreur profonde, une faute de la République". Il a ainsi appelé à "bâtir une nouvelle page". "Moi j'appartiens à une génération qui n'est pas celle de la colonisation. Le continent africain est un continent jeune. Les 3/4 de votre pays n'ont jamais connu la colonisation", a expliqué le président Macron. 

Avant de poursuivre : "Parfois les jeunes reprochent à la France des troubles, des difficultés qu'ils ont pu vivre auxquelles la France ne peut rien. Alors, je sais, on (la France) est parfois la cible toute désignée, c'est plus simple (...) Quand c'est difficile, on dit 'c'est la France'". Le président a conclu son allocution avec un espoir, celui d'une alliance avec "cette Afrique jeune" pour "bâtir avec une France nouvelle un partenariat d'amitié (...) beaucoup plus fécond".

Une déclaration qui rappelle ses propos polémiques de 2017

Cette déclaration rappelle les propos tenus en février 2017 par celui qui était encore candidat à la présidentielle. Emmanuel Macron avait alors estimé, sur une chaîne algérienne, que "la colonisation fait partie de l'histoire française". "C'est un crime contre l'humanité", avait-il alors déclaré. "Il est inadmissible de faire la glorification de la colonisation", avait poursuivi le Président, précisant qu'il "l'a toujours condamnée". Ses déclarations avaient créé une polémique en France. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Côte d'Ivoire Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants