1 min de lecture Europe

Le Portugal cherche à rapatrier ses émigrés

Le gouvernement portugais a dévoilé son programme "Regressar" ou "revenir" en français. Il consiste à aider financièrement des émigrés portugais pour les faire revenir au pays.

Antonio Costa, premier ministre portugais
Antonio Costa, premier ministre portugais Crédit : CARLOS COSTA / AFP
Nicolas Barreiro

Le gouvernement portugais a annoncé ce lundi 22 juillet son nouveau programme Regressar. Celui-ci se traduit par Revenir en français. Il vise à faire revenir des émigrés portugais sur le territoire et les aider à trouver un emploi afin de palier le manque de main d'oeuvre.

Les aides financières prévues par ce programme peuvent s'élever jusqu'à 6.536€ pour une personne selon O Jornal Ecónomico. Miguel Cabrita, le secrétaire d'État de l'Emploi, a annoncé un budget s'élevant à 10 millions d'euros. Il a pour objectif de ramener 3.000 émigrants au Portugal.

Le programme Regressar s'appliquera jusqu'au 31 décembre 2020. Il se destine à tous les émigrants qui sont partis et qui souhaitent débuter une activité professionnelle au Portugal. "Toute la diaspora portugaise avec toute sorte de qualifications" est invitée à rejoindre le programme précise Miguel Cabrita, les descendants d'émigrés portugais peuvent également en faire partie.

Une nécessité économique

Ce programme répond à un manque de demande d'emploi sur le territoire portugais. Le gouvernement explique que Regressar a pour but de "faire face à la demande de main d'oeuvre aujourd'hui ressenties dans certains secteurs de l'économie portugaise, renforçant la création d'emploi, le paiement de contributions pour la sécurité sociale, l'investissement et la lutte contre le vieillissement démographique."

À lire aussi
Le site de la nouvelle campagne d'Europol lancée vendredi 18 octobre : "Le crime n'a pas de genre". Europe
"Le crime n'a pas de genre" : Europol mobilise les internautes pour traquer les fugitives

Le secrétaire d'État de l'Emploi évoque l'évolution inattendue du pays sur Radio Alfa, "le Portugal d'aujourd'hui, de 2019, est un Portugal qui a changé très rapidement, beaucoup plus que toutes les prévisions économiques n'avaient pu l'anticiper." Il rajoute que le "problème" ne se trouve pas dans le chômage mais plutôt "dans les difficultés de recrutement de la part des entreprises."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Europe Portugal Immigration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants