1 min de lecture Football

Paraguay : Ronaldinho arrêté dans une affaire de faux-passeports

La star du foot est accusée d'avoir utilisée des faux passeports par la justice paraguayenne. Après avoir été entendu par un juge pendant sept heure puis libéré, il a été arrêté par la police.

Le footballeur brésilien Ronaldinho, lors de la finale de la Coupe du Monde
Le footballeur brésilien Ronaldinho, lors de la finale de la Coupe du Monde Crédit : Sipa Press
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Ils passent la nuit en prison. La star du foot brésilien Ronaldinho et son frère Roberto sont en détention, depuis vendredi 6 mars, après avoir été arrêtés au Paraguay. Le procureur général les accuse d'usage de faux passeports.

Le Ballon d'Or en 2005 a déjà été entendu par un juge, vendredi 6 mars, avant d'être relâché puis rattrapé par les enquêteurs. L'interrogatoire a duré pas moins de sept heures. Le vainqueur de la Coupe du Monde 2002 a été assailli de questions à sa sortie du Palais de justice mais il n'a pas voulu s'exprimer. 

Moins de deux heures plus tard, Ronaldinho et son frère étaient conduits au siège de la police nationale. Ils seront de nouveau interrogés ce samedi 7 mars. "Nous ne savons pas sur quelle base ils ont été arrêté", s'est insurgé son avocat, Adolfo Marin. Le procureur qui a été en charge du dossier avait estimé que les deux frères avaient été "trompés" et qu'ils ne seraient pas poursuivis pour être entré au Paraguay avec de faux passeports. 

Fin 2018, la justice brésilienne a retiré son passeport

Ce procureur demandait la libération des deux Brésiliens s'ils "admettent avoir commis le délit dont on les accuse, c'est-à-dire la détention de faux documents", afin d'aider les enquêteurs à démanteler la filière de contrefaçon. Lors d'une perquisition à l'hôtel où loge la star du foot, les enquêteurs ont découverts de faux passeports confectionnés quelques mois plus tôt. 

À lire aussi
Karim Benzema, à Santiago Bernabeu , en mai 2018 justice
Affaire de la sextape : le parquet demande un procès pour Karim Benzema

Selon un responsable de la police, Ronaldinho a reçu ces pièces d'identité contrefaites de son agent brésilien, Wilmondes Sousa Lira, qui a été arrêté. Fin 2018, la justice brésilienne avait privé le footballeur de passeport après l'avoir condamné à une amende de 2,5 millions de dollars (2,25 millions d'euros). Il était accusé d'avoir fait construire une jetée au bord d'un lac dans une aire protégée, sans autorisation. Selon les médias brésilien, il n'a pas payé cette amende.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Football Paraguay Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants