1 min de lecture Amérique du Nord

Ouragan Florence : une situation catastrophique sur la côte est des États-Unis

Une partie du sud-est des Etats-Unis est désormais sous les eaux après le passage de l'ouragan Florence, qui a fait au moins 15 morts depuis la fin de la semaine dernière.

Micro générique Switch 245x300 Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Ouragan Florence : une situation catastrophique sur la côte est des États-Unis Crédit Image : AFP / Andrew CABALLERO-REYNOLDS | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Trois jours après le passage de l'ouragan Florence, la ville de Wilmington et ses alentours (Caroline du Nord) sont coupés du monde ce lundi 17 septembre. J'ai réussi à passer in extremis, il y a quelques heures, par la seule route qui n'était pas encore inondée. Elle l'est désormais, car il fallait rouler dans un demi-mètre d'eau pour sortir.

Après avoir été dans l'œil d’un ouragan, après avoir été rattrapés par des vagues subversives sur le rivage, après avoir vu des arbres tomber partout, sur les rues, parfois leurs maisons, après avoir pris sur la tête des précipitations record pour la cote est américaine, hors Floride, après plus de trois jours maintenant sans électricité, plus de 120.000 habitants sont désormais isolés. Et ça va durer plusieurs jours.

C'est pour cela qu'ils avaient fait des réserves de nourriture à l'avance. C'est pour cela qu'on leur avait demandé d'évacuer, et c'est pour cela que beaucoup d'entre eux ne l'ont pas fait.

On déplore au moins quinze morts. Plusieurs de ces personnes auraient eu la vie sauve si elles avaient évacuées. Comme beaucoup de téméraires nous le racontaient avant l'arrivée de l'ouragan Florence, ils ont déjà connu cela. Il passe souvent des ouragans, pas forcément aussi forts et avec autant de précipitations. Mais ils savent qu'à chaque fois les rivières sont pleines, débordent, et coupent les routes.

À lire aussi
Une lettre d'Amérique Une lettre d'Amérique
Barack Obama : le discours qui a frappé l'Amérique au cœur en 2004

Il faut parfois une ou deux semaines pour que les habitants puissent rentrer chez eux. Parfois pour découvrir que leur maison n'a rien. Ou parfois pour découvrir justement que leur maison a été abîmée. Ils ne sont pas là pour réparer les dégâts, appeler les assurances, surveiller que des pillards ne profitent pas de la situation. Pour les gens qui ont des entreprises et des commerces, c'est compliqué également. 

Lire la suite
Amérique du Nord États-Unis Ouragan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants