1 min de lecture Nucléaire

Nucléaire : un accord entre Moscou et Téhéran

Moscou et Téhéran sont sur le point de signer un accord pour la construction de deux centrales nucléaires en Iran.

La centrale nucléaire de Golfech en France, le 27 novembre 2012.
La centrale nucléaire de Golfech en France, le 27 novembre 2012. Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors que les négociations sur les activités nucléaires sensibles iraniennes n'ont pas encore abouti, Téhéran et Moscou s'apprêtent à signer un accord pour la construction de deux centrales nucléaires en Iran, a annoncé le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Behrouz Kamalvandi, cité lundi 23 juin par l'agence Isna.

Après plusieurs mois de négociations "nous sommes parvenus à un accord pour la construction de deux centrales nucléaires qui est désormais prêt à être signé (...) Nous espérons que cela se fera lundi ou mardi à Téhéran", a indiqué M. Kamalvandi.

Le vice-président de la société russe Rosatom, Nicolay Spassky, est arrivé à Téhéran pour deux jours de négociations avec les responsables nucléaires iraniens, a rapporté l'agence officielle Irna. En mars dernier, M. Kamalvandi avait annoncé un "accord préliminaire" avec la Russie pour la construction de deux centrales.

L'Iran veut construire 20 centrales nucléaires

Ces deux centrales seront installées à Bouchehr, sur la côte du Golfe, près de la première centrale de 1.000 mégawatts déjà en partie construite par Moscou et qui a été officiellement remise aux Iraniens en septembre 2013.

À lire aussi
Un membre de l'AIEA, à la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, le 17 février 2015. Fukushima
Fukushima : les autorités vont rejeter l'eau contaminée dans le Pacifique

L'Iran veut construire à terme 20 centrales nucléaires de 1.000 mégawatts, dont quatre à Bouchehr, afin de diversifier ses sources d'énergie pour être moins dépendant du pétrole et du gaz pour sa consommation intérieure. L'Iran dispose des quatrièmes réserves de pétrole et secondes réserves de gaz dans le monde.

L'Iran et les grandes puissances ont signé fin novembre un accord qui limite pour six mois, depuis le 20 janvier, les activités nucléaires sensibles iraniennes en échange d'une levée d'une partie des sanctions occidentales.

Ils mènent actuellement des négociations intenses pour parvenir à un accord définitif afin de mettre fin à 10 ans de crise sur le dossier nucléaire. Les négociations doivent reprendre le 2 juillet à Vienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Iran Russie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants