1 min de lecture Nigeria

Nigéria : une frappe aérienne fait au moins 70 victimes civiles

Au moins 70 personnes ont été tuées ce mardi 17 janvier dans un bombardement par un avion nigérian qui a touché la mauvaise cible.

Bombardement d'un camp de déplacés au Nigéria
Bombardement d'un camp de déplacés au Nigéria Crédit : Medecins Sans Frontieres/AP/SIPA
Valentine De Brye
et AFP

"On estime que 70 personnes ont été tuées et plus de cent blessées" dont six volontaires de la Croix-Rouge locale, a affirmé le Comité International de la Croix- Rouge. Ce mardi 17 janvier, un avion nigérian a bombardé par erreur un camp de déplacés du nord-est du Nigéria.

L'organisation Médecins Sans Frontières a "condamné avec force" le bombardement accidentel et a déclaré que "cette attaque à grande échelle contre des personnes vulnérables qui ont déjà fui des violences extrêmes est choquante et inacceptable". 

Sous couvert d'anonymat, un officier supérieur nigérian a confirmé ce bombardement par un avion de l'armée de l'air nigériane : "il y a eu un malheur aujourd'hui à Rann, un avion de chasse a frappé la mauvaise cible". Lors d'un point presse, le major général Lucky Irabor a quant à lui affirmé avoir "reçu des informations faisant état de regroupements de terroristes de Boko Haram quelque part dans la région de Kala-Balge".

L'insurrection de Boko Haram contre le gouvernement nigérian a fait au moins 20.000 morts et plus de 2.6 millions de déplacés dans le pays depuis 2009. Selon les autorités nigérianes, le conflit serait entré dans sa phase finale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nigeria Bombardements Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants