1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Londres : les terroristes voulaient louer un camion pour faire plus de morts
2 min de lecture

Londres : les terroristes voulaient louer un camion pour faire plus de morts

Le bilan de l'attentat perpétré le 3 juin dans la capitale britannique aurait pu être plus meurtrier, selon la police britannique.

Londres a été la cible d'une attaque terroriste dans la nuit du 3 au 4 juin 2017.
Londres a été la cible d'une attaque terroriste dans la nuit du 3 au 4 juin 2017.
Crédit : Adrian DENNIS / AFP
Ludovic Galtier & AFP

Une semaine après le terrible attentat de Londres, la police britannique en sait plus sur le profil mais aussi les intentions des trois assaillants. À bord d'une camionnette, ces derniers ont foncé sur les piétons qui foulaient le London Bridge avant de s'en prendre, couteau à la main, à des passants dans les environs de Borough Market. Le bilan s'élève à huit morts, dont les Français Alexandre Pigeard, 27 ans, Sébastien Bélanger, 36 ans, et Xavier Thomas, 45 ans, et 48 blessés.

Scotland Yard a annoncé que le jour de l'attentat, Khuram Shazad Butt, l'un des assaillants, a tenté de louer en ligne un camion de 7,5 tonnes avant de se raviser et d'opter pour une camionnette. S'il n'y est pas parvenu, c'est "parce que la procédure de paiement a échoué", selon Dean Haydon, chef de l'unité antiterrorisme de la police britannique. Avec un tel véhicule, "les conséquences (de l'attaque) auraient pu être bien pires", a-t-il ajouté. "À ce stade de l'enquête, il me semble qu'il s'est donc tourné vers un plan B, qui a abouti à la location de la camionnette." Différents objets ont été retrouvés à l'intérieur du véhicule parmi lesquels des cocktails Molotov et deux chalumeaux. "Treize bouteilles de vin enroulées dans des chiffons, et contenant à priori un liquide inflammable", a précisé Scotland Yard dans un communiqué.

Les policiers se sont ensuite penchés sur le logement, situé dans le quartier de Barking, où a été préparée l'attaque. Ils y ont notamment retrouvé un exemplaire du Coran en anglais, "ouvert à la page décrivant le martyre", ainsi que des bouteilles dont émanait "une odeur de pétrole" et une recharge de liquide pour briquet.

Au total, la police a mené des recherches dans 12 logements dans les quartiers de Barking et d'Ilford et a arrêté 18 personnes. Cinq personnes sont toujours en garde à vue, et treize ont été libérées sans poursuites.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/