3 min de lecture États-Unis

Libération d’O.J. Simpson, l'accusé le plus célèbre des États-Unis

Le procès de la star du football américain, soupçonnée du meurtre de sa femme, avait divisé l’Amérique au milieu des années 90.

O.J. Simpson enfile des gants retrouvés sur les lieux du crime pendant son procès le 21 juin 1995.
O.J. Simpson enfile des gants retrouvés sur les lieux du crime pendant son procès le 21 juin 1995. Crédit : Vince Bucci/AP/SIPA
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et AFP

Après 10 de réclusion, l’ex footballeur O.J. Simpson a obtenu sa libération anticipée jeudi 20 juillet. L’ancien prodige des Buffalo Bill’s (new York) reste un personnage incontournable de la société américaine. Si il vient de purger une peine de prison pour un rocambolesque vol à main armée commis en septembre 2007 à Las Vegas, le cas O.J. Simpson a profondément divisé l’Amérique au cœur des années 90, lorsque cette ancienne vedette du football américain avait été acquittée du meurtre de son ex-femme, en 1995.

Malgré cet acquittement surprise et controversé, l'histoire d'Orenthal James Simpson, de son nom complet, est celle d'une déchéance inexorable pour un homme parfois considéré comme la première superstar noire aux États-Unis. Né le 9 juillet 1947 à San Francisco, il est élevé par une mère seule, abandonnée par son père alors qu'il avait cinq ans.

Souffrant de rachitisme dans son enfance, il devient pourtant plus tard un athlète hors normes et réalise une carrière brillante dans la Ligue nationale de football américain (NFL). Il est couronné joueur de l'année en 1973 alors qu'il joue pour l'équipe des Buffalo Bills, dans l’État de New-York. Séduisant, charismatique, celui qui sera surnommé "The Juice" ("le jus") - surnommé ainsi car ses initiales correspondant à "Orange Juice" - jouit d'une popularité immense qu'il conservera bien après la fin de sa carrière professionnelle, à la fin des années 1970.

À lire aussi
Un chien (illustration) États-Unis
États-Unis : des chiens dressés pour aider les ex-militaires traumatisés

Un début de carrière extra-sportive prometteur

Avant même de raccrocher les crampons, il est sollicité par le cinéma et la télévision, notamment dans la série Racines (1977), et fait le bonheur des annonceurs avec son charme et sa voix légèrement grave. Sa présence naturelle à l'écran le conduira également, plus tard, à une carrière de commentateur sportif. En 1985, il épouse en secondes noces une beauté blonde, Nicole Brown, qui lui donne deux enfants, et mène une vie opulente. Le couple divorcera toutefois en 1992.

Alors qu'il s'éloignait progressivement des projecteurs, O.J. Simpson va revenir au centre de l'actualité en personnage principal de l'une des affaires judiciaires les plus fascinantes du XXe siècle aux Etats-Unis. Le 12 juin 1994, Nicole Brown est découverte morte à Los Angeles dans une mare de sang, au côté du corps de son ami Ronald Goldman, lui aussi sauvagement assassiné. Les soupçons se portent rapidement sur O.J. Simpson, mais l’ex-mari de Nicole brown, introuvable refuse de se rendre aux convocations de la police. Il est finalement identifié dans un véhicule le 17 juin et pris en chasse par la police de Los Angeles.

Une course-poursuite de plusieurs heures retransmise à la télé

Après une poursuite à faible vitesse de plusieurs heures sur les autoroutes de Los Angeles, suivie en direct par des caméras de télévision qui filment depuis des hélicoptères, Simpson est arrêté par la police. Des analyses génétiques identifient le sang de Simpson sur les lieux du crime, celui des victimes dans sa voiture et à son domicile. "O.J." clame son innocence, mais il est inculpé de doubles meurtres. Un an plus tard, le procès, retransmis en direct à la télévision, devient une véritable attraction.

La défense de l’ex-footballeurs n’hésite pas jouer des tensions raciales qui agitent les États-Unis pour faire du procès d’O.J. un symbole des injustices subies par les Afro-américains en Amérique. Lors de ce procès retransmis en direct, certaines mises en scène utilisée par la défense deviendront historiques, comme lorsqu’O.J. Simpson enfile les gants retrouvés sur les lieux du crime, et ayant supposément servis à l’assassin, pour tenter de démontrer que ces derniers sont trop petits pour lui.

Au terme du procès, le jury acquitte l’ancienne gloire des Buffalo Bills, qui ressort libre du tribunal à Los Angeles. Cette décision provoque une vague d'indignation aux Etats-Unis et divise l'opinion entre Noirs et Blancs, trois ans après les sanglantes émeutes raciales dans la mégalopole californienne. L'ex-joueur est ensuite reconnu responsable de la mort des deux victimes lors d'un procès civil en 1997 et condamné à payer des dommages-intérêts de plus de 33 millions de dollars à leurs familles, ce qu'il ne fera jamais.

Condamnée 12 ans après pour vol à main armée

Il s'installe alors en Floride (sud-est), où ses biens sont à l'abri d'une saisie visant à satisfaire la décision du tribunal civil en Californie, à l'autre bout du pays. Mais il ne disparaît pas pour autant de l'espace public, monnayant ses apparitions, notamment lors d'un congrès de passionnés de tueurs en série. En 2007, O.J. Simpson refait parler de lui dans la chronique judiciaire, après avoir été interpellé à Las Vegas pour avoir dérobé des souvenirs sportifs avec cinq hommes de main dans un hôtel-casino de la ville, sous la menace d'une arme. 

Début octobre 2008, il est reconnu coupable de 12 chefs d'accusation, puis condamné à une peine de 9 à 33 ans de prison. Après 10 ans de réclusion, il devrait finalement bénéficier d’une libération anticipée le 1er octobre prochain. Bien que toujours redevable de dizaines de millions de dollars aux familles de son ex-femme et du compagnon de celle-ci, la loi l'autorise à conserver sa pension de retraite de footballeur professionnel, de 25.000 dollars par mois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Décision de justice Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789428093
Libération d’O.J. Simpson, l'accusé le plus célèbre des États-Unis
Libération d’O.J. Simpson, l'accusé le plus célèbre des États-Unis
Le procès de la star du football américain, soupçonnée du meurtre de sa femme, avait divisé l’Amérique au milieu des années 90.
https://www.rtl.fr/actu/international/liberation-d-o-j-simpson-l-accuse-le-plus-celebre-des-etats-unis-7789428093
2017-07-21 03:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Pkjqgmrlnbtvqr06EiJEKg/330v220-2/online/image/2017/0721/7789428095_o-j-simpson-enfile-des-gants-retrouves-sur-les-lieux-du-crime-pendant-son-proces-le-21-juin-1995.jpg