1 min de lecture Diplomatie

Les infos de 5h - À l'aise, Boris Johnson pose son pied sur une table à l'Élysée

Le Premier ministre britannique était reçu jeudi à l'Elysée. Boris Johnson et Emmanuel Macron ont posé pour les photographes assis l'un en face de l'autre. Et le Premier ministre a laissé un pied posé sur la table basse. Une décontraction qui n'est pas franchement bien vue en Angleterre.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les infos de 5h - À l'aise, Boris Johnson pose son pied sur une table à l'Élysée Crédit Image : Christophe PETIT TESSON / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Billon et Thomas Pierre

Oubliez la conférence de presse trop sage et policée. L'image que l'on retiendra de la rencontre est celle-ci : Boris Johnson mettant son pied sur une table basse à l'Élysée, après avoir suggéré qu'elle ferait un très bon repose-pieds. 

Emmanuel Macron ne se défait pas de son sourire mais la twittosphère, elle, s’affole. "Ma mère lui aurait mis une rouste", "son attitude est consternante", "Boris le clown, Macron le président", s’exclament des utilisateurs anti-Brexit. Les pros sont, eux, plutôt contents de leur Premier ministre. "J'adore cette confiance en soi. Pas besoin d'interprète". Certains sont encore persuadés que cette image va être utilisée "pour faire croire que Boris est arrogant". 

En tout cas, peu doutent qu'il s'agit vraiment d'un geste maladroit. Ce serait plutôt fait exprès, soit pour amuser la galerie, soit pour détourner l'attention du fait que les Européens ont laissé assez de lest à Boris Johnson pour chercher une solution à l'accord sur le Brexit. Ce faisant, Emmanuel Macron ne peut plus être pointé du doigt en Angleterre comme l'intransigeant par qui une sortie chaotique peut arriver. 

À écouter également dans ce journal

"Notre maison brûle. Littéralement"- Les feux de forêt en Amazonie sont devenus une crise internationale, l'ONU et le chef de l'Etat français interpellant vivement le président brésilien Jair Bolsonaro, qui a vertement répliqué à Emmanuel Macron.

À lire aussi
François Hollande, le 7 mai 2019 à Paris diplomatie
Offensive turque en Syrie : François Hollande évoque trois moyens de pression

G7 - Biarritz est désertée par les touristes et protégée par plus de 13 000 policiers et gendarmes avant le sommet qui débute samedi. L'hypercentre et sa plage centrale sont totalement fermés au public.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Boris Johnson Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants