1 min de lecture Daesh

Le trésorier de Daesh tué dans un bombardement de la coalition

Abou Salah était "l'un des responsables financiers les plus importants et les plus expérimentés" du groupe État islamique, selon les États-Unis.

La coalition américaine a mené 1.676 frappes contre l'Etat Islamique (illustration)
La coalition américaine a mené 1.676 frappes contre l'Etat Islamique (illustration) Crédit : AFP / US Air Force / Senior Airman Matthew Bruch
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

La coalition formée par les États-Unis pour lutter contre Daesh a tué ces dernières semaines trois dirigeants du groupe djihadiste, dont son "ministre des Finances", a déclaré aujourd'hui un porte-parole de l'armée américaine. Le colonel Steve Warren a précisé pendant un point presse, que Washington avait eu confirmation de la mort d'Abou Salah, qui chapeautait les activités financières du groupe État islamique, d'un responsable de la coordination des extorsions de fonds du groupe et d'un autre dirigeant djihadiste.

Abou Salah était "l'un des responsables financiers les plus importants et les plus expérimentés" du groupe du groupe État islamique, a indiqué le colonel Steve Warren, par vidéo-conférence depuis Bagdad. "C'est le troisième membre du réseau financier de Deash que nous avons tué" récemment, a indiqué le porte-parole. "Le tuer, lui et ses prédécesseurs, épuise le savoir et le talent nécessaire pour coordonner le financement de l'organisation", a-t-il dit. La coalition a également éliminé "fin novembre" l'un des responsables du groupe terroriste chargé de "l'extorsion" de fonds auprès de la population civile ainsi qu'un haut responsable du groupe État islamique qui coordonnait "les transferts d'information, de personnes et d'armes". 

Ces frappes sont un exemple de la manière dont nous sommes capables de décimer les réseaux.

Un porte-parole de la coalition
Partager la citation

"Ces frappes sont un exemple de la manière dont nous sommes capables de décimer les réseaux" extrémistes, a précisé le porte-parole de la coalition. Cette dernière, menée par les États-Unis, s'efforce de désorganiser le groupe État islamique en éliminant des hauts responsables de l'organisation. Pour le moment, la coalition a eu recours à des frappes aériennes pour ces éliminations. Mais pour un ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense les campagnes aériennes ont un effet limité. Les États-Unis ont pour leur part annoncé récemment le déploiement en Irak d'une unité de forces spéciales qui sera capable notamment d'aller capturer ou tuer ces responsables en Syrie, et recueillir sur place du renseignement pour définir de nouvelles cibles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh Bombardements États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants