1 min de lecture Économie

Le Qatar mis au ban par ses voisins : sur la piste d'une rançon

ÉDITO - Derrière la crise du Qatar, il y aurait une incroyable affaire de financement terroriste.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Le Qatar mis au ban par ses voisins : sur la piste d'une rançon Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Les pays voisins du Qatar ont décidé, lundi 5 juin, de rompre tout lien et tout commerce avec ce petit État de 2,5 millions d'habitants, l'un des pays les plus riches de la planète grâce à ses gisements de gaz. Ce qui les a décidés, selon le journal britannique Financial Times, c'est une histoire peu banale de rançon, intervenue il y a quelques semaines seulement. Vingt-six membres de la famille royale du Qatar sont partis à la chasse au faucon, en Irak, dans l'une des innombrables zones non contrôlées du pays. Ils ont été capturés par des extrémistes jihadistes. Le gouvernement qatari aurait alors entamé de longues négociations pour les faire libérer, eux et quelques dizaines d'autres otages. Ces négociations ont abouti au versement d'un milliard de dollars de rançon : 700 millions versés aux intermédiaires iraniens, ennemis jurés des Saoudiens, et 300 millions à des groupuscules islamistes, dont une filiale d'Al Qaida.

Les voisins du Qatar ont de fortes suspicions qu'il a eu des actions similaires en faveur de groupes terroristes en Libye, en Syrie, en Afghanistan, au Yémen et au Soudan. En gros, chaque fois qu'il y a des radicaux islamistes. Peu de temps auparavant, le premier ministre irakien a raconté que ses services avaient trouvé dans un avion des valises avec des centaines de millions de dollars, en liquide, arrivées illégalement sur le territoire, en provenance de l'émirat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Qatar Arabie Saoudite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants