1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le leader d’Al-Qaida s’en prend à Daesh
1 min de lecture

Le leader d’Al-Qaida s’en prend à Daesh

Ayman Al-Zawahiri, le successeur d’Oussama Ben Laden à la tête d’Al-Qaida, accuse le calife de l’État islamique de propager des mensonges.

Ayman al-Zawahiri (à gauche) accuse le leader de Daesh, Abou Bakr Al-Baghdadi (à droite), de propager des mensonges sur Al-Qaïda.
Ayman al-Zawahiri (à gauche) accuse le leader de Daesh, Abou Bakr Al-Baghdadi (à droite), de propager des mensonges sur Al-Qaïda.
Crédit : RTL
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

En perte de vitesse depuis la mort de son leader irakien Abou Moussab Al-Zarqaoui en 2006, mais surtout depuis l'élimination de son chef spirituel Oussama Ben Laden par un commando américain en 2011, le réseau terroriste Al-Qaïda est aujourd’hui aux abois. Dans un message audio cité - traduit en anglais par le centre américain de surveillance des sites djihadistes SITE - Ayman al-Zawahiri accuse le leader de Daesh, Abou Bakr Al-Baghdadi, de propager des mensonges sur Al-Quaïdacomme le rapporte LCI.

L’Égyptien qui a succédé à Oussama Ben Laden dénonce ainsi une "campagne de déformation des faits, de peur et d'intimidation [...] à laquelle a malheureusement participé Ibrahim Al-Badri (Abou Bakr al-Baghdadi)". Le chef de file de la nébuleuse Al-Qaïda dénonce notamment les propos de son adversaire l'accusent de vouloir protéger les chiites : "J'ai donné l'ordre par écrit d'attaquer les forces militaires, de police et de sécurité irakiennes, qui sont pour la plupart chiites, ainsi que des miliciens chiites".

Dans cette course à l'échalote entre les meneurs des deux principales organisations terroristes jihadistes, Al-Qaïda reste fortement affaiblie depuis l'ascension du groupe État islamique, malgré les récents revers militaires de l’EI. Ayman al-Zawahiri a cependant réitérer son appel à attaquer "en priorité" les États-Unis et leurs alliés : "Nous appelons les moudjahidines (...) à faire du djihad contre l'Amérique et ses alliés leur priorité où qu'ils puissent agir".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/