1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le Guatemala durcit ses lois contre l'IVG en pleine journée internationale des droits des femmes
2 min de lecture

Le Guatemala durcit ses lois contre l'IVG en pleine journée internationale des droits des femmes

Le Guatemala a interdit le mariage gay et durcit la répression de l'IVG le 8 mars, qui est la journée internationale des droits des femmes.

Le drapeau guatémaltèque, le 8 octobre 2012, à Guatemala City. (archives)
Le drapeau guatémaltèque, le 8 octobre 2012, à Guatemala City. (archives)
Crédit : JOHAN ORDONEZ / AFP
Philippine Rouvière Flamand & AFP

Le Guatemala a bien choisi son jour. C'est le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, que le pays d'Amérique centrale a choisi de durcir la répression de l'IVG et a interdit le mariage homosexuel.

La loi "pour la protection de la vie de famille" a en effet été approuvée par le Congrès ce mardi. Elle deviendra applicable une fois signée par Alejandro Giametti, le président conservateur du Guatemala. Cette loi punit de jusqu'à dix ans de prison toute femme qui "a réalisé son propre avortement ou consenti à ce qu'une autre personne l'effectue". Actuellement, ces actes sont punis d'une peine de trois ans. Le texte prévoit également jusqu'à cinquante ans de prison pour les personnes ayant pratiqué "un avortement ou des manœuvres abortives sans le consentement de la femme" et qui provoquent son décès.

"Alors que d’autres pays continuent d’approuver des lois pro-avortement et des lois qui conduisent à une détérioration du concept originel de famille, cette initiative est maintenant devenue une loi importante pour la société Guatémaltèque", s’est réjoui le député Armando Castillo du parti VIVA (droite), un des initiateurs du texte.

Après cette annonce, les courants "pro-avortement" se sont fait entendre, comme la députée Lucrecia Hernandez du parti Semilla (centre gauche). Elle affirme que "l’interruption d’une grossesse a un impact dévastateur et cette loi transforme automatiquement en suspecte une femme malgré la douleur qu’elle peut ressentir (...) Ils criminalisent et punissent les fausses couches et c’est dangereux".

Une loi "discriminatoire" qui incite "à la haine"

À lire aussi

Cette loi "pour la protection de la vie de famille" veut également réformer le Code civil afin d'interdire le mariage homosexuel. "Le mariage entre personnes du même sexe est expressément prohibé" stipule le texte, qui interdit également "aux entités éducatives publiques et privées de promouvoir auprès des enfants et d'adolescents des politiques ou des programmes qui tendent à dévier leur identité et leur identité sexuelle de naissance." Une loi qualifiée de "totalement discriminatoire" et incitant "à la haine" par des députés de gauche au Guatemala. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.