1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le Gabon va protéger ses éléphants du braconnage avec des colliers GPS
1 min de lecture

Le Gabon va protéger ses éléphants du braconnage avec des colliers GPS

Après les voitures, les tracteurs et les bateaux, le GPS va être installé sur des éléphants. Au Gabon, les pachydermes vont être suivis à la trace par satellite. Pour leur bien : il s'agit de lutter contre le braconnage.

Un vétérinaire installe un GPS sur un éléphant, le 7 février 2016
Un vétérinaire installe un GPS sur un éléphant, le 7 février 2016
Crédit : AFP / Archives, Tony Karumba
Le Gabon va protéger ses éléphants du braconnage avec des colliers GPS
00:01:37
Virginie Garin & Loïc Farge

Au Gabon, l'Agence des Parcs Nationaux a déjà équipé dix-huit éléphants de collier GPS. Ça va permettre de les suivre, de savoir s'ils bougent, s'ils n'ont pas été tués.

Il y a aussi des intérêts scientifiques. Quand on connait mieux une espèce, on peut la protéger. Au lieu de faire toute la forêt pour les trouver, là le GPS permet d'aller directement les voir de temps en temps. Les chercheurs vont pouvoir collecter des échantillons biologiques pendant que les pachydermes sont endormis.

Cette mesure fait partie du projet "Elephant", un accord signé entre la France et le Gabon. Comme beaucoup de pays en voie de développement, le Gabon avait une grosse dette envers la France. Une partie a été convertie en projet environnementaux.

Cinq fois moins d'éléphants en dix ans en Afrique

La France a accepté de faire une croix sur cet argent, à condition que le Gabon investisse dans la protection de la forêt, et notamment des éléphants. Soixante millions d'euros en tout vont y être consacrés.

À lire aussi

En annulant la dette, la France contribue à lutter contre le braconnage impressionnant dans ce pays. La population d'éléphant a été divisée par cinq en dix ans. Près de 25.000 ont été massacrés pour leurs défenses, qui servent ensuite à financer des ventes d'armes et des réseaux terroristes dans certains pays.

Au rythme actuel de braconnage, il n'y aura plus d'éléphants en Afrique dans quinze ans.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/