1 min de lecture Dalaï Lama

Le dalaï-lama n'a "rien à dire aux officiels" lors de sa visite en France

Le dalaï-lama se rendra en France du 12 au 18 septembre où il donnera une série de conférences à Paris. Le chef spirituel tibétain ne sera pas reçu par François Hollande ni par son gouvernement.

Le Dalaï Lama le 6 juillet 2014.
Le Dalaï Lama le 6 juillet 2014. Crédit : AFP PHOTO
Valentine De Brye

"Je n'ai rien à dire aux officiels. Je préfère parler du bonheur". Le ton est donné. Le dalaï-lama, en visite à Paris à partir de mercredi 12 septembre, ne rendra pas visite à François Hollande, ni au gouvernement. "Ou que j'aille, je ne souhaite pas créer de malaise pour les dirigeants" a ajouté le chef spirituel tibétain. Pour la première fois depuis 5 ans, le dalaï-lama est attendu en France.

Rencontrer la plus haute figure du bouddhisme tibétain, honnie par la Chine, a un coût diplomatique et rares sont ceux qui s'y risquent. Barack Obama et Angela Merkel ont toutefois pu le rencontrer sans susciter de représailles. Les visites à l'étranger du dalaï-lama ont le don d'irriter Pékin : "Nous ne cherchons pas l'indépendance. Nous demandons tous les droits inscrits dans la Constitution chinoise" a t-il déclaré avant d'ajouter : "Les Chinois sont nos voisins, nous devons penser comme eux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dalaï Lama Chine Bouddhistes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants