1 min de lecture États-Unis

Le conseiller de Trump a utilisé un serveur privé pour des mails à la Maison Blanche

Rien ne suggère que les courriels contenaient des informations confidentielles mais il s'agit bel et bien d'une infraction à la législation.

Jared Kushner, gendre et haut conseiller du président américain Donald Trump, à Washington, le 24 juillet 2017.
Jared Kushner, gendre et haut conseiller du président américain Donald Trump, à Washington, le 24 juillet 2017. Crédit : YURI GRIPAS / AFP
Amélie James
Amélie James
et AFP

Des mails envoyés depuis sa messagerie personnelle plutôt que du serveur sécurisé de la Maison Blanche. Voilà ce dont est accusé Jared Kushner, gendre et haut conseiller du président américain Donald Trump. 

La législation américaine est pourtant stricte. Pour toute correspondance, papier ou électronique, liée aux activités personnelles et politiques du président, il est impératif d'utiliser la messagerie officielle de la Maison Blanche. 

Or, Jared Kushner, homme de confiance au rôle prépondérant à la Maison Blanche, s'est servi, à plusieurs reprises, de sa messagerie personnelle et non du serveur du palais présidentiel qu'il utilise habituellement pour correspondre avec des conseillers et des responsables. L'information révélée par le journal Politico a été confirmée par son avocat Abbe Lowell, dimanche 24 septembre.

À lire aussi
Le journaliste Jamal Khashoggi lors d'une conférence de presse, en décembre 2014 Affaire Khashoggi
Affaire Khashoggi : Donald Trump n'exclut pas l'implication du prince héritier saoudien

Hillary Clinton avait fait la même chose

"M. Kushner a envoyé ou répondu à moins de 100 e-mails depuis sa messagerie personnelle pour communiquer avec ses collègues de la Maison Blanche entre les mois de janvier et août", a reconnu son avocat dans un communiqué. "Ces messages contenaient la plupart du temps des articles de presse ou des commentaires politiques, et ont souvent été envoyés quand ses interlocuteurs lui ont écrit sur son e-mail personnel plutôt que sur son adresse de la Maison Blanche", a -t-il justifié. 

Rien ne suggère que les courriels contenaient des informations confidentielles. Pourtant, il s'agit bel et bien d'une infraction à la législation. Donald Trump avait reproché à Hillary Clinton, son adversaire pendant la campagne présidentielle 2016, d'avoir fait la même chose. Le candidat républicain n'avait de cesse de réclamer son emprisonnement à cause de cette affaire de courriels. 

Après une enquête, le FBI n'avait pas retenu de chefs d'accusation contre Hillary Clinton, mais avait noté que l'ancienne secrétaire d'Etat, qui avait utilisé sa messagerie privée au département d'État, avait été "extrêmement imprudente" dans son traitement d'informations confidentielles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Maison blanche Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790236103
Le conseiller de Trump a utilisé un serveur privé pour des mails à la Maison Blanche
Le conseiller de Trump a utilisé un serveur privé pour des mails à la Maison Blanche
Rien ne suggère que les courriels contenaient des informations confidentielles mais il s'agit bel et bien d'une infraction à la législation.
https://www.rtl.fr/actu/international/le-conseiller-de-trump-a-utilise-un-serveur-prive-pour-des-mails-a-la-maison-blanche-7790236103
2017-09-26 13:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZhnEqcwZYXdxhvR9StvEHQ/330v220-2/online/image/2017/0926/7790236152_jared-kushner-gendre-et-haut-conseiller-du-president-americain-donald-trump-a-washington-le-24-juillet-2017.jpg