1 min de lecture Las Vegas

Las Vegas : Daesh revendique la fusillade qui a fait 59 morts

C'est via son agence de propagande Amaq que l'organisation terroriste a revendiqué l'attaque qui s'est déroulée dans la nuit du 1er au 2 octobre. Elle évoque un tueur "converti à l'islam depuis quelques mois".

Un policier le 1er octobre à Las Vegas où un homme a tiré sur la foule, faisant plus de 20 morts.
Un policier le 1er octobre à Las Vegas où un homme a tiré sur la foule, faisant plus de 20 morts. Crédit : Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

L'Amérique se réveille dans la stupeur lundi 2 octobre. Un individu de 64 ans, Stephen P., a ouvert le feu dans un festival à Las Vegas et a tué 59 personnes dans la nuit du 1er au 2 octobre. Plus de 527 ont été blessées, selon le dernier bilan. C'est la pire fusillade de l'histoire moderne des États-Unis. Lundi 2 octobre, l'organisation terroriste autoproclamée État islamique (EI) a revendiqué cette attaque dans l’après-midi, contredisant l'hypothèse qui écartait la fusillade de tout lien avec le terrorisme. C'est via son organe de propagande habituel Amaq que Daesh s'est emparé de l'attaque meurtrière. Mais certains observateurs doutent déjà de la crédibilité de cette revendication. 

Même si l'EI ne revendique pas par opportunisme, ici plusieurs éléments sèment le doute. Amaq précise dans son communiqué que le "soldat" s'est "converti à l'islam il y a plusieurs mois". Surtout, ce-dernier a été retrouvé mort à son domicile par la police après l'attaque, laissant donc penser à un suicide. Ainsi, un internaute observateur des questions de terrorisme rappelle que le suicide "ne correspond pas au mode opératoire de l'EI", qui lui préférera l'attentat suicide.


Stephen P. s'était installé au 32e étage de l'hôtel Mandalay Bay, massif établissement visible des quatre coins de Las Vegas, et qui offrait une vue parfaite sur le festival de musique country "Route 91 Harvest". Des images amateurs montrent la panique parmi les 22.000 spectateurs présents, alors que le chanteur Jason Aldean se produisait sur scène. De longues et terribles rafales sont audibles. Entre les tirs, des gens tentent une échappée, sautant comme ils le peuvent des barrières. Le président américain Donald Trump a présenté ses "sincères condoléances" aux victimes sur Twitter.

À lire aussi
Une vue de l'hôtel de Las Vegas d'où Stephen Paddock a tué 58 personnes à Las Vegas, le 1er octobre 2017 États-Unis
États-Unis : il y a un an, Stephen Paddock tuait 58 personnes à Las Vegas
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Las Vegas Terrorisme Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790314482
Las Vegas : Daesh revendique la fusillade qui a fait 59 morts
Las Vegas : Daesh revendique la fusillade qui a fait 59 morts
C'est via son agence de propagande Amaq que l'organisation terroriste a revendiqué l'attaque qui s'est déroulée dans la nuit du 1er au 2 octobre. Elle évoque un tueur "converti à l'islam depuis quelques mois".
https://www.rtl.fr/actu/international/las-vegas-daesh-revendique-la-fusillade-qui-a-fait-50-morts-7790314482
2017-10-02 16:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ACcsBbTvNmM_sR3hasGyKA/330v220-2/online/image/2017/1002/7790309248_un-policier-le-1er-octobre-a-las-vegas-ou-un-homme-a-tire-sur-la-foule-faisant-plus-de-20-morts.jpg