1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "La Chine risque bien d’être vieille avant d’être riche", souligne François Lenglet
2 min de lecture

"La Chine risque bien d’être vieille avant d’être riche", souligne François Lenglet

ÉDITO - La baisse de la natalité en Chine va avoir de lourdes conséquences pour son économie. Selon des prévisions, le pays aura perdu près de 30% de sa population active dans 40 ans.

Selon une étude The Lancet, la Chine pourrait perdre la moitié de ses habitants d'ici 2100.
Selon une étude The Lancet, la Chine pourrait perdre la moitié de ses habitants d'ici 2100.
Crédit : NICOLAS ASFOURI / AFP
Quand la Chine vieilliera le monde respirera
03:32
Quand la Chine vieilliera le monde respirera
03:32
François Lenglet

La Chine est en train de connaître un vrai krach démographique. Incroyables chiffres en effet qui viennent d’être publiés par Pékin : en 2020, il n’y a eu que dix millions de naissances, contre presque 12 millions en 2019. Le Covid a évidemment joué, en pesant sur le moral des ménages. Mais la tendance est plus profonde. En 2016, il y avait encore 14 millions de naissances. À ce rythme, la population chinoise va commencer à baisser en 2027 - c’est demain ! Et la part des plus de soixante ans va doubler d’ici à 2040. La Chine risque bien d’être vieille avant d’être riche.

Pourtant, le pays a pris de mesures natalistes, pour redresser la fécondité. La Chine a complètement inversé la vapeur. Elle a connu en fait trois phases. Du temps de Mao, les femmes avaient 5 ou 6 enfants, encouragées par le Parti communiste.

En 1979, au lancement des réformes, Deng Xiaoping met en place au contraire  la politique de l’enfant unique, pour éviter l’explosion démographique. Une politique brutale, qui s’est traduite par des stérilisations et des avortements forcés, en masse. Parfois, dans les campagnes, on allait jusqu’à détruire les maisons des couples qui contrevenaient aux directives du parti, on leur infligeait des amendes de dix années de revenu.

La politique de l’enfant unique a eu un effet terrible

Aujourd’hui, ça s’inverse à nouveau, toujours à coup de propagande communiste et d’incitations financières, cette fois-ci pour procréer. Et ça ne marche pas. D’abord parce que la vie est chère en ville, là où vivent en majorité les Chinois. Les logements sont exigus. Les entreprises discriminent les jeunes femmes qui ont une progéniture.

À lire aussi

Et la politique de l’enfant unique a eu un effet terrible. Bon nombre de femmes avortaient lorsqu’elles avaient une fille, parce que les couples préféraient avoir un enfant mâle, s’ils n’en avaient qu’un. Conséquence, le nombre de femmes en âge d’enfanter, entre 20 et 40 ans, a chuté de 7% sur les cinq dernières années.

Des conséquences économiques désastreuses

Quelles conséquences cela peut-il avoir sur l’économie ? Ça va tout changer. Au train où vont les choses, en 2060, la Chine aura perdu près de 30% de sa population active. Il va falloir financer des armées de retraités avec une base productive bien plus étroite qu’aujourd’hui, avec une croissance plus faible ! Et les conséquences de ce krach vont se faire sentir dans le monde entier.

Un impact pour l'économie mondiale

Qu’est-ce que ça pourrait changer pour nos pays ? Une partie de nos problèmes provient de l’irruption massive, à partir des années 1980, de centaines de millions de travailleurs chinois sur le marché du travail mondial. La concurrence qu’ils ont exercée a pesé sur les salaires des non qualifiés chez nous et réduit l’offre de travail, en provoquant des délocalisations.

C’est en train de se terminer, justement à cause de la pénurie de main-d’œuvre dans l’Empire du milieu, qui déclenche une flambée des salaires. Plus de 60% des entreprises chinoises disent aujourd’hui avoir du mal à recruter. Un gigantesque mouvement de bascule se prépare.

La Chine va travailler moins et pour plus cher, tant mieux pour nous. Elle va aussi consommer davantage et importer davantage, tant mieux pour nous encore. Ce sera bientôt un pays avec un déficit commercial massif, après avoir accumulé les plus gros excédents de tous les temps. Quand la Chine vieillira, le monde respirera.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/