2 min de lecture Fiscalité

La Belgique en avance sur la France au goal-average fiscal, mais jusqu'à quand ?

ÉDITO - La tentation du "plat pays" pour les exilés fiscaux français est peut-être en train de s'évanouir, depuis que la Belgique a décidé de revoir sa législation en la matière.

François Lenglet Lenglet-Co Le service Économie
>
La Belgique en avance sur la France au goal-average fiscal, mais jusqu'à quand ? Crédit Image : AFP / Archives, PHILIPPE HUGUEN | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Martial You
Martial You et Loïc Farge

Quand on parle des Français qui sont partis en Belgique pour raison fiscale, on cite souvent Bernard Arnault, la famille Mulliez (qui possède les supermarchés Auchan), Gérard Depardieu ou l'animateur Arthur. Dans le match, France-Belgique, c'est encore notre voisin qui attire nos riches. Mais le match est en train de se rééquilibrer.
 
La Belgique est certes toujours très en avance au goal-average fiscal. Mais vous avez, depuis un an, une politique fiscale un peu moins favorable en Belgique, et un peu plus arrangeante en France.

On ne va pas forcément voir revenir nos riches français partis s'installer à Uccle, Estaimpuis ou Néchin, car ils savent bien que la France change de politique fiscale comme d'attaché-case. Mais la tentation du "plat pays" n'est peut-être plus aussi forte aujourd'hui.

Depuis le 1er janvier dernier, ce qui faisait de la Belgique un paradis fiscal pour certains français est en train de s'évanouir. Bruxelles a décidé de taxer le patrimoine financier. Pour les résidents fiscaux en Belgique (y compris les étrangers donc), si vous possédez plus de 500.000 euros d'actions ou d'obligations, ou si vous réalisez des plus-values via une holding immatriculée en Belgique, vous êtes imposé à 0,15%.

À lire aussi
Les taxes sur l'électricité ont augmenté de 40% entre 2012 et 2016. électricité
Pourquoi votre facture d'électricité a-t-elle augmenté ?

C'est un vrai changement de pied. Car jusqu'à maintenant ceux qui choisissaient l'exil belge le faisaient notamment pour ne pas payer d'impôts lors de la vente de leurs entreprises.

Vous avez une géographie de l'exil fiscal

Martial You
Partager la citation

Au même moment, la France fait l'inverse. On supprime l'ISF pour la partie patrimoine financier, investissement dans les entreprises et actions. On met aussi en place une "flat tax" : pas plus de 30% d'impôts tout compris, ce qui nous rapproche des Belges. On abandonne "l'exit tax" qui frappait les chefs d'entreprises qui s'installaient en Belgique, notamment pour revendre leur entreprise en dégageant une plus-value. Enfin, match nul à terme pour l'impôt sur les sociétés, où nous serons tous à 25%.

Les Français n'auront-ils donc plus intérêt à partir ? Disons que cette égalisation dans les arrêts de jeu est intéressante, car vous avez une géographie de l'exil fiscal. Une géographie qui bouge fortement depuis quelques mois.

En Suisse, vous aviez traditionnellement les riches retraités. Mais certains reviennent en France, car la Suisse a fait le ménage dans son secret bancaire et communique plus avec les autorités françaises.

En Angleterre, vous aviez les très hauts revenus du travail, ceux qui ont entre 30 et 45 ans et qui créent des start-ups ou sont des cadres à haut potentiel dans les multinationales. 
Mais le Brexit est en train de modifier la donne.

Au Portugal, vous avez toujours les retraités de classe moyenne qui s'installent. En Belgique, vous aviez les chefs d'entreprises qui voulaient céder leurs sociétés. Mais ceux-là reviennent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiscalité France Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794056140
La Belgique en avance sur la France au goal-average fiscal, mais jusqu'à quand ?
La Belgique en avance sur la France au goal-average fiscal, mais jusqu'à quand ?
ÉDITO - La tentation du "plat pays" pour les exilés fiscaux français est peut-être en train de s'évanouir, depuis que la Belgique a décidé de revoir sa législation en la matière.
https://www.rtl.fr/actu/international/la-belgique-en-avance-sur-la-france-au-goal-average-fiscal-mais-jusqu-a-quand-7794056140
2018-07-10 09:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NHf501rY6X72J-OjJvUHGA/330v220-2/online/image/2018/0710/7794058305_des-pseudo-paquets-de-lessive-portant-la-mention-taxe-des-millionnaires-lors-de-l-installation-de-gerard-depardieu-a-nechin-en-2012.jpg