1 min de lecture Allemagne

L'Allemagne s'offre 14 aéroports grâce à la crise grecque

Alors que Berlin s'est montré très ferme face à Athènes, l'Allemagne a copieusement profité de la crise économique et financière en Grèce.

Angela Merkel au Budenstag (illustration)
Angela Merkel au Budenstag (illustration) Crédit : JOHN MACDOUGALL / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Depuis le début de la crise grecque, l'Allemagne n'a pas ménagé la Grèce.  Pourtant, d'après les calculs de l'Institut Leibnitz de recherche économique (IWH) allemand, l'Allemagne a pu réaliser des économies budgétaires de quelque 100 milliards d'euros depuis le début de la crise grecque en 2010, soit plus de 3% du Produit intérieur brut (PIB).

Les économistes de l'institut affirment même que les économies effectuées par le pays dépassent "le coût engendré par la crise et ce même si la Grèce ne remboursait pas entièrement sa dette". Martelant sans cesse la priorité aux mesures d'austérité malgré l'asphyxie de l'économie hellène, l'Allemagne a même été accusée par certains économistes et responsables politiques d'imposer son "diktat" lors des dernières négociations entre la Grèce et ses créanciers.

14 aéroports pour un milliard d'euros


En plus des ces économies, l'Allemagne a également pu rafler d'importants contrats lors des privatisations menées tambour battant par Athènes depuis 2011 en échange de l'aide financière des Européens notamment. Ainsi, la société Fraport, par exemple, a décroché le contrat de rachat des 14 aéroports régionaux grecs, dont certains très touristiques comme Corfou, pour environ un milliard d'euros.

À lire aussi
Un tracteur (illustration) pesticides
Pesticides : des tracteurs innovants et des drones pour en mettre moins

La chancelière Angela Merkel s'est engagée de longue date auprès des contribuables à ce que les plans d'aide accordés à Athènes ne leur coûtent rien. Avec les économies et profits effectués, elle peut même le leur garantir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Crise en Grèce Crise économique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants