1 min de lecture Japon

Japon : un salarié sanctionné pour des pauses déjeuner de 3 minutes

L'homme de 64 ans a eu une retenue sur son salaire pour être allé acheter un repas. Une pause considérée comme une perte de temps par ses employeurs.

Drapeau japonais, Tokyo, 14/11/2016
Drapeau japonais, Tokyo, 14/11/2016 Crédit : KAZUHIRO NOGI / AFP
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Trois minutes pour aller acheter à manger, une perte de temps ? C'est l'avis d'une entreprise japonaise, qui a décidé de sanctionner un de ses employés, rapporte BFMTV. L'homme de 64 ans travaille dans une entreprise publique de distribution d'eau à Kobe. Entre septembre 2017 et mars 2018, il a quitté son bureau exactement 26 fois pendant trois minutes afin d'acheter un repas. 

Mais un jour, il a été repéré en train d'acheter un bento (une boite de repas japonaise) et a été sanctionné d'une retenue de salaire d'une demi-journée par ses supérieurs. Ces derniers ont estimé qu'il avait gaspillé son temps de travail en allant s'acheter à manger, précisent nos confrères. Mais au Japon, où les salariés sont soumis à de nombreuses pressions, l'affaire a fait scandale.

Les dirigeants de l'entreprise ont été obligés de présenter leurs excuses, un grand classique de la culture nippone. "Il est extrêmement regrettable qu'un tel scandale ait eu lieu et nous souhaitons exprimer nos sincères excuses", ont-ils déclaré pendant une conférence de presse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Japon International Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants