1 min de lecture Migrants

Italie : un réseau de passeurs de migrants démantelé, des liens avec la Grèce

Le réseau de passeurs était composé d'une cellule italienne et grecque. 99 migrants clandestins ont été interceptés et 29 personnes impliquées ont été identifiées pour lesquelles 13 mandats d'arrêt ont été émis, a déclaré la police italienne.

Italie : un réseau de passeurs de migrants démantelé.
Italie : un réseau de passeurs de migrants démantelé. Crédit : GUILLERMO ARIAS / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

La police italienne a annoncé le démantèlement d'un réseau de passeurs de migrants qui transféraient depuis la Grèce vers le sud de l'Italie des dizaines de personnes, ce jeudi 12 décembre.

Le réseau était composé de deux cellules, la première italienne dirigée par un Italien et la seconde grecque dirigée par un Kurde syrien, détaille un communiqué de la police. "Les migrants, partis de leur pays d'origine, arrivaient en Turquie et de là passaient en Grèce où ils étaient accueillis par des membres de l'organisation (criminelle, ndlr), et logés à Athènes en attendant d'embarquer", selon la même source.

"Lorsque le moment de partir arrivait, les migrants étaient transportés sur la côte, généralement sur l'île de Corfou, où ils logeaient dans des structures touristiques anonymes avant de monter à bord d'embarcations se rendant en Italie, dans la zone du Salento", dans les Pouilles (sud-est), le talon de la péninsule, poursuit le communiqué.

Une arrestation conjointe

La cellule grecque de cette organisation s'occupait également d'encaisser auprès des migrants le prix de la traversée, "non inférieur à 6.000 euros par personnes", selon la même source.

À lire aussi
Des réfugiés secourus en pleine mer Égée. immigration
Turquie : onze migrants dont huit enfants meurent dans un naufrage

L'opération, réalisée par des forces de l'ordre grecques et italiennes, a été menée avec la coordination d'Eurojust, l'unité européenne de coopération judiciaire.

Grâce à cette opération, 99 migrants clandestins ont été interceptés, 29 personnes impliquées dans ces trafics illégaux entre la Grèce et l'Italie ont été identifiées et 13 mandats d'arrêt ont été émis, selon la police italienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Italie Grèce
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants