1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Italie : les populistes au pouvoir, Giuseppe Conte Premier ministre
2 min de lecture

Italie : les populistes au pouvoir, Giuseppe Conte Premier ministre

Les chefs de file populistes du Mouvement Cinq Étoiles et de la Ligue sont parvenus à un compromis. Giuseppe Conte a de nouveau été désigné au poste de Premier ministre.

Giuseppe Conte a de nouveau été désigné au poste de Premier ministre jeudi 31 mai.
Giuseppe Conte a de nouveau été désigné au poste de Premier ministre jeudi 31 mai.
Crédit : Un eurosceptique ministre des Affaires européennes
Paul Véronique & AFP

L'Italie s'est dotée au soir du jeudi 31 mai d'un gouvernement populiste avec la nouvelle désignation de Giuseppe Conte au poste de Premier ministre, après un compromis auquel sont parvenus les chefs de file du Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème) et de la Ligue (extrême droite).

Cette fois, le président Sergio Mattarella a validé la liste des membres de l'équipe gouvernementale âprement négociée par les deux alliés pour appliquer le programme anti-austérité et sécuritaire sur lequel ils s'étaient accordés il y a près de deux semaines.

Les deux dirigeants des antisystèmes et de l'extrême droite, Luigi Di Maio et Matteo Salvini, deviennent ainsi vice-Premiers ministres, le premier étant chargé du Développement économique et le second de l'Intérieur, a annoncé dans la soirée Giuseppe Conte.

Un eurosceptique ministre des Affaires européennes

Le ministère de l'Économie et des Finances revient à Giovanni Tria, un professeur d'économie politique proche des idées de la Ligue en particulier sur la baisse radicale et la simplification des impôts, mais résolument en faveur du maintien de l'Italie dans l'euro.

Paolo Savona, l'économiste de 81 ans au départ pressenti pour ce poste, mais qui faisait peur à l'Union européenne parce qu'il prône un "plan B" contre l'euro, est quant à lui ministre des Affaires européennes.

Et c'est le très européen Enzo Moavero Milanesi, qui a travaillé pendant 20 ans à Bruxelles et a été ministre des Affaires européennes de Mario Monti et d'Enrico Letta (2011-2014), qui est placé aux Affaires étrangères. Le gouvernement doit prêter serment vendredi 1er juin à 16 heures.

72% des Italiens souhaitent un maintien dans l'euro

"Engagement, cohérence, écoute, travail, patience, bon sens, tête et cœur pour le bien des Italiens. Peut-être qu'on y est enfin, après tant d'obstacles, d'attaques, de menaces et de mensonges", s'est réjoui Mateo Salvini sur Facebook.

La Bourse de Milan a terminé à l'équilibre, avec une baisse de 0,06% au lendemain d'une hausse de 2%, et le "spread", l'écart très surveillé entre les taux allemand et italien à dix ans qui avait franchi la barre des 300 points mardi, a continué à baisser pour atteindre 238 points.
Selon deux sondages diffusés mercredi par les médias, entre 60 et 72% des Italiens souhaitent un maintien dans l'euro et Luigi Di Maio répète que le M5S ne souhaite pas un abandon par son pays de la monnaie européenne. La position de la Ligue est moins claire  : Mateo Salvini n'envisage pas une sortie unilatérale mais considère l'euro comme un échec et que l'UE devra tôt ou tard y renoncer.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.