1 min de lecture Irak

Irak : les Kurdes assurent avoir repris le plus grand barrage de Mossoul

Les forces kurdes ont repris le plus grand barrage d'Irak, au nord de Mossoul.

Des soldats irakiens, près de Mossoul, le 17 août 2014.
Des soldats irakiens, près de Mossoul, le 17 août 2014. Crédit : AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les forces kurdes, appuyées par l'aviation américaine, ont repris dimanche 17 août le plus grand barrage d'Irak, au nord de Mossoul, aux jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui s'en étaient emparés dix jours plus tôt, ont annoncé des responsables.

"Le barrage de Mossoul a été complètement libéré", a déclaré Ali Awni, un responsable du principal parti kurde irakien, ajoutant que les combats se déroulaient désormais à Tal Kayf, une localité aux mains des jihadistes à une centaine de kilomètres à l'est du barrage.

Carte localisant le barrage de Mossoul et données sur l'ouvrage.
Carte localisant le barrage de Mossoul et données sur l'ouvrage.

Un officier des peshmergas et un autre responsable de parti politique ont confirmé que les forces kurdes avaient repris le contrôle de ce barrage qui fournit de l'eau et de l'électricité à la majeure partie de la région, et qui est indispensable à l'irrigation de vastes zones de culture dans la province de Ninive (nord).

Le 8 août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) s'étaient emparés du barrage à la faveur de l'offensive fulgurante qu'ils ont lancée début juin. Les insurgés ont pris le contrôle de pans entiers du territoire dans l'est, l'ouest et le nord de l'Irak avant d'étendre début août leur offensive en direction de la région autonome du Kurdistan. Les forces kurdes, qui ont dans un premier temps peiné à enrayer leur avancée, ont reçu l'appui des forces américaines qui mènent depuis le 8 août des frappes aériennes contre des positions de l'EI.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Gagner la guerre serait de mettre fin au mode de gouvernement selon le commandant responsable des offensives contre les djihadistes terrorisme
Six Français sur 10 partis faire le jihad en Afghanistan, Bosnie ou Irak ont récidivé

 

Lire la suite
Irak Guerre Moyen-orient
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants