1 min de lecture Faits divers

Irak : deux roquettes s'abattent près de l'ambassade américaine à Bagdad

Quelques jours après les attaques en Arabie Saoudite, deux roquettes ont été tirées près de l'ambassade américaine à Bagdad, en Irak. Un nouvel affront qui risque d'accroître encore un peu plus les tensions entre les États-Unis et l'Iran.

Le drapeau américain (illustration)
Le drapeau américain (illustration) Crédit : MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Deux roquettes se sont abattues près de l'ambassade américaine à Bagdad, dans la nuit de lundi 23 à mardi 24 septembre L'attaque s'est produite sur fond de tensions entre les États-Unis et l'Iran, les deux puissances agissantes en Irak. 

"Deux roquettes Katioucha se sont abattues, l'une aux abords de l'ambassade et l'autre à trois mètres à l'intérieur de l'enceinte de l'ambassade", a déclaré à l'AFP une source de sécurité au sein de la Zone verte. Un troisième projectile s'est échoué dans le fleuve Tigre, qui borde le périmètre hautement sécurisé, a-t-il précisé. 

Selon un officier de police irakien, les armes auraient été tirées dans le sud de la capitale irakienne, où de nombreuses milices pro-Téhéran ont pris leurs quartiers. Les tirs n'ont jusqu'ici pas été revendiqués. 

Bagdad lutte depuis des mois pour que la crise américano-iranienne ne déborde pas sur son territoire. Mais la classe politique irakienne est fortement divisée entre pro-Téhéran et pro-Washington. Un débat au Parlement devrait être ouvert afin d'inscrire au plus vite un calendrier de départ des forces étrangères, américaines en tête. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Armes Ambassade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants