1 min de lecture Irak

Irak : 1.500 prisonniers de Daesh retrouvés dans une geôle souterraine

Ces prisonniers du groupe terroriste seraient pour la plupart des civils.

Des forces irakiennes à Haditha le 5 mars 2012 (archives)
Des forces irakiennes à Haditha le 5 mars 2012 (archives) Crédit : AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Les forces irakiennes ont libéré un grand nombre de prisonniers détenus dans une geôle souterraine contrôlée par le groupe extrémiste État islamique, lors d'une bataille pour la reprise d'une localité dans l'ouest du pays aux mains des jihadistes, ont annoncé samedi 2 avril des responsables. Les forces de sécurité ont repris une partie de Hit, l'une des agglomérations les plus importantes de la province d'Al-Anbar toujours sous contrôle de Daesh.

"Au cours de leur avancée pour libérer et nettoyer la localité de Hit de l'organisation, les forces de sécurité ont découvert une grande prison", a affirmé le colonel Fadhel al-Nimrawi. "La prison était souterraine" et détenait 1.500 personnes qui ont été libérées par les forces de sécurité. Malallah al-Obeidi, un responsable local à Al-Anbar, a lui aussi estimé à environ 1.500 le nombre de prisonniers affirmant qu'il s'agissait surtout de civils.

Le groupe État islamique s'est emparé de larges pans du territoire irakien au nord et à l'ouest de Bagdad en 2014, mais les forces de sécurité ont depuis repris du terrain aux jihadistes. Le chef-lieu de la province, Ramadi, a été repris aux jihadistes en décembre. Hit et la ville de Fallouja sont deux des agglomérations les plus importantes d'Al-Anbar encore aux mains de Daesh. L'Irak a lancé à la mi-mars une offensive pour reprendre Hit, mais un nombre important de troupes ont été retirées de la province d'Al-Anbar pour protéger des manifestants à Bagdad, ce qui risque de ralentir les opérations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Irak Daesh Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants