1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : "La guerre est perdue pour Poutine", affirme sur RTL le général Trinquand
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : "La guerre est perdue pour Poutine", affirme sur RTL le général Trinquand

INVITÉ RTL - L'armée russe va concentrer ses opérations sur ses succès, dans le Donbass. Ainsi, "la réunification de toutes les Russie voulue par Poutine ne marchera pas", assure le général à la retraite Dominique Trinquand.

Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française auprès de l'ONU, invité de RTL, en 2021
Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française auprès de l'ONU, invité de RTL, en 2021
Crédit : RTL
INVITÉ RTL - Guerre en Ukraine : "La guerre est perdue pour Poutine", affirme le général Trinquand
00:09:15
L'INTÉGRALE - Le Général Dominique Trinquand, ancien Chef de la Mission militaire française auprès de l'ONU (26/03/22)
00:09:15
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Sandra Cazenave

L'armée russe a opéré un virage : son invasion va se consacrer sur le Donbass, dans l'est de l'Ukraine. "Un tournant", estime le général à la retraite Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française auprès de l'ONU à New York, au micro de RTL samedi 26 mars. "À l'Ouest, on estime que c'est un échec de l'armée russe. Mais à l'Est, c'est l'aboutissement de la grande opération victorieuse dans le Donbass."


Les Russes se consacrent sur l'Est "car c'est là que l'armée russe a réussi". Mais pour le général, "tactiquement, les Ukrainiens ont gagné. 'Opérativement', les Russes ont réussi sur le Donbass. Mais la guerre est perdue par (Vladimir) Poutine, telle qu'il l'imaginait il y a un mois. La réunification de toutes les Russie (Biélorussie, Ukraine, Russie), ne marchera pas. L'agression de l'Ukraine a, au contraire, réuni tous les Ukrainiens : c'est la grande réussite de Poutine, sans parler de la résurrection de l'Otan et l'accélération de l'UE."

Des problèmes de logistique

Cette décision fait apparaître deux constats : "Une mauvaise appréciation de la situation sur la prise rapide de Kiev et les combats" et "des grains de sable dans le rouleau compresseur russe : la logistique qui ne fonctionne pas, les réseaux pas chiffrés écoutés partout, le carburant qui n'arrive pas, le renseignement fourni par les satellites occidentaux et transmis aux Ukrainiens", cite Dominique Trinquand. 

L'armée russe est à bout : elle n'a plus de personnel, a déjà utilisé la moitié de ses missiles et se retrouve à cours de recrutement partout. Pour le général, elle ne pourra pas prendre Kiev, "un objectif hors d'atteinte".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire