2 min de lecture États-Unis

Ingérence russe : Donald Trump accuse le procureur Mueller de "conflits d'intérêt"

Le président américain a accusé le procureur Robert Mueller d'avoir des "conflits d'intérêt" qui devraient lui interdire de mener l'enquête sur les soupçons d'ingérence russe dans l'élection présidentielle de 2016.

Donald Trump à la Maison Blanche le 17 juillet 2018
Donald Trump à la Maison Blanche le 17 juillet 2018 Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Donald Trump a encore fait une sortie remarquée autre-atlantique. Il a accusé dimanche 28 juillet le procureur spécial Robert Mueller d'avoir des "conflits d'intérêt" qui devraient lui interdire de mener l'enquête sur les soupçons d'ingérence russe dans l'élection présidentielle de 2016. Dans une série de tweets dans lesquels il attaque la crédibilité du procureur spécial, le président américain déclare avoir eu au cours des années "une relation d'affaires très mauvaise et conflictuelle" avec Mueller.

Dans le passé, Donald Trump avait déjà évoqué l'existence de conflits d'intérêt concernant Robert Mueller, mais c'est la première fois qu'il détaille publiquement ses accusations. "Robert Mueller va-t-il révéler un jour ses conflits d'intérêt avec le Président Trump, dont le fait que nous avons eu une relation d'affaires très mauvaise et conflictuelle, je l'ai refusé comme chef du FBI et James Comey est son ami proche", a déclaré Trump dans un de ses tweets. James Comey a été démis de ses fonctions de directeur du FBI en mai 2017 par Donald Trump et se montre depuis très critique envers le président. 

Quels sont ces conflits d’intérêts

Le New York Times a affirmé en janvier que Donald Trump avait voulu limoger aussi Robert Mueller en juin 2017 mais avait reculé après qu'un conseiller juridique de la Maison Blanche, Don McGahn, eut menacé de démissionner s'il le faisait. Le New York Times a écrit à l'époque que le président américain avait évoqué trois conflits d'intérêt qui affecteraient le procureur Mueller et le disqualifierait selon lui pour mener l'enquête sur les accusations d'ingérence russe.

À lire aussi
Recep Tayyip Erdogan à Istanbul le 15 juillet 2017 à l'occasion du premier anniversaire du putsch manqué de 2016. diplomatie
Turquie : Erdogan veut boycotter l'électronique américain

Il s'agirait d'un différend sur les tarifs au National Golf Club que possède Donald Trump, du travail de Robert Mueller pour un cabinet juridique qui avait représenté le gendre du président, Jared Kushner, et d'une entrevue que les deux hommes auraient eu pour examiner une candidature de Robert Mueller à la tête du FBI, la veille de sa nomination comme procureur spécial. 

L'enquête de Mueller est "une chasse aux sorcières", selon Trump

En tant que procureur spécial, Robert Mueller doit déterminer si des responsables russes se sont ingérés dans la campagne présidentielle américaine de 2016, s'il y a eu une collusion entre des officiels russes et l'équipe de campagne du candidat républicain, et si par la suite Donald Trump s'est rendu coupable d'une obstruction à la justice. Celui-ci nie toute collusion et toute obstruction dans cette affaire. Les autorités russes ont toujours nié s'être ingérées dans la campagne de 2016. 

Le président Trump qualifie régulièrement l'enquête de "chasse aux sorcières" et demande qu'elle prenne fin, soulignant que l'équipe du procureur spécial est composée essentiellement de démocrates. Robert Mueller, pour sa part, est un républicain comme Trump.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794267244
Ingérence russe : Donald Trump accuse le procureur Mueller de "conflits d'intérêt"
Ingérence russe : Donald Trump accuse le procureur Mueller de "conflits d'intérêt"
Le président américain a accusé le procureur Robert Mueller d'avoir des "conflits d'intérêt" qui devraient lui interdire de mener l'enquête sur les soupçons d'ingérence russe dans l'élection présidentielle de 2016.
https://www.rtl.fr/actu/international/ingerence-russe-donald-trump-accuse-le-procureur-mueller-de-conflits-d-interet-7794267244
2018-07-30 04:24:47
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jXiRENrUDQdenxJm6fkMIg/330v220-2/online/image/2018/0718/7794157255_donald-trump-a-la-maison-blanche-le-17-juillet-2018.jpg