1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Indépendance de la Catalogne : Rajoy au pouvoir, personne ne "briserait l'unité de l'Espagne"
1 min de lecture

Indépendance de la Catalogne : Rajoy au pouvoir, personne ne "briserait l'unité de l'Espagne"

A la veille du vote symbolique sur l'indépendance de la Catalogne, Mariano Rajoy insiste : lui au pouvoir, personne ne "briserait l'unité de l'Espagne".

La Catalogne organise dimanche 9 novembre une consultation symboliquesur son indépendance (archives).
La Catalogne organise dimanche 9 novembre une consultation symboliquesur son indépendance (archives).
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le chef du gouvernement conservateur espagnol, Mariano Rajoy, a affirmé ce samedi 8 novembre que personne ne "briserait l'unité de l'Espagne" tant qu'il serait au pouvoirà la veille d'un vote symbolique sur l'indépendance de la Catalogne.

Comparation de quelques indicateurs entre l'Espagne et la Catalogne.
Comparation de quelques indicateurs entre l'Espagne et la Catalogne.
Crédit : CAM/DMK/FH, J.-M. CORNU/CAM / AFP

"Tant que je serai président du gouvernement, on respectera la Constitution et la souveraineté, et personne ne brisera l'unité de l'Espagne", a déclaré Mariano Rajoy devant des militants de son parti réuni à Caceres.

Ce qui est certain, c'est que cela n'aura aucun effet.

Mariano Rajoy

"Ce qui va se passer demain, on peut l'appeler comme on voudra, mais ce n'est ni un référendum, ni une consultation, ni rien qui y ressemble, et je ne vais même pas le qualifier. Ce qui est certain, c'est que cela n'aura aucun effet", a-t-il poursuivi.

Un vote symbolique

Quelques semaines après le "non" à l'indépendance de l'Ecosse, la Catalogne organise dimanche une consultation symbolique. A l'appel du gouvernement catalan d'Artur Mas, les 5,4 millions de résidents de plus de 16 ans sont invités à répondre à deux questions : veulent-ils que la Catalogne soit un Etat ? Et si oui, que cet Etat soit indépendant ?

À lire aussi

A la différence du gouvernement britannique, qui a autorisé le référendum en Ecosse du 18 septembre, Madrid s'est opposé par tous les moyens à la consultation en Catalogne, l'une des régions les plus riches du royaume. Le Tribunal constitutionnel a par deux fois ordonné la suspension de ce scrutin, en attendant de se prononcer sur le fond.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/