1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inde : enquête après un premier décès humain de la grippe aviaire
1 min de lecture

Inde : enquête après un premier décès humain de la grippe aviaire

L'Inde enquêtait jeudi sur son premier cas répertorié de décès dû à la grippe aviaire après la mort en juillet d'un garçon de 11 ans.

Un canard reçoit une vaccination contre la grippe aviaire à Clamart, le 26 février 2006
Un canard reçoit une vaccination contre la grippe aviaire à Clamart, le 26 février 2006
Crédit : SIPA
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste

En juillet, un garçon de 11 ans est décédé des suites de la grippe aviaire en Inde, devenant le premier cas répertorié de décès de cette maladie selon le ministère de la Santé. Le garçon, qui vivait à Gurgaon près de New Delhi, souffrait également de leucémie et de pneumonie. Il a été hospitalisé dans la capitale le 2 juillet et est mort dix jours plus tard de défaillance multiviscérale.

Le séquençage génomique et l'isolement du virus sont en cours et une enquête épidémiologique a été lancée, a indiqué mercredi soir le ministère de la Santé. La grippe aviaire est causée par des virus de la grippe qui se transmettent principalement entre oiseaux et parfois à l'humain. Les cas de transmission interhumaine sont très rares.

Deux souches de grippe aviaire, H5N1 (entre 2003 et 2011, après un premier épisode en 1997), puis H7N9 (depuis 2013), ont donné lieu en Asie à des contaminations humaines via les volailles infectées. Le virus H7N9 a infecté 1.668 personnes et fait 616 morts depuis 2013, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture.

Pour le cas indien, le ministère a précisé que le virus appartenait au sous-type H5N, considéré comme inquiétant. Les médecins et infirmiers qui ont traité le malade sont sous surveillance depuis le 16 juillet et aucun n'a signalé de symptômes, a ajouté le ministère. Un traçage des contacts a été entrepris mais la famille, les proches ou les soignants n'ont montré aucun symptôme.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/