2 min de lecture Russie

Incendie d'un sous-marin qui a fait 14 morts : le Kremlin entretient le mystère

Le Kremlin brouille les pistes quant aux circonstances de l'incendie qui a fait 14 morts dans un submersible militaire russe le 1er juillet.

Vladimir Poutine et le ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou à Moscou, le 2 juillet 2019
Vladimir Poutine et le ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou à Moscou, le 2 juillet 2019 Crédit : ALEXEY DRUZHININ / SPUTNIK / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

La culture du mystère russe a encore sévi. Plus rien ne filtre depuis la mort de 14 personnes dans l'incendie d'un sous-marin russe, survenu le 1er juillet dans le Grand Nord. Lors de l'accident, rendu public mardi 2 juillet, le ministère de la Défense avait d'abord indiqué, brièvement, que la fonction du submersible était d'effectuer des recherches dans les fonds marins, avant que le Kremlin, cité par Le Figaro, n'admette, jeudi 4 juillet, qu'il s'agissait d'un sous-marin à propulsion nucléaire.

Et pour cause, la catastrophe qui a coûté la vie à 14 sous-mariniers de l'armée russe a été classée "secret-défense" dès mercredi 3 juillet par le Kremlin. Le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskovqui, avait d'ailleurs déclaré : "L’information ne peut être totalement rendue publique". Tandis que Vladimir Poutine lui-même a expliqué à la télévision qu'il s'agissait d'un sous-marin "inhabituel" avec à son bord "sept capitaines de premier rang", sans plus de précisions. 

Ces circonstances justifient que trois jours plus tard, la raison précise du départ de feu ne soit pas encore connue. Mardi, des bribes d'informations avaient été communiquées par le gouvernement russe. Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a simplement précisé que l'incendie s'était déclaré dans le compartiment des batteries, avant d'assurer que "Toutes les mesures nécessaires ont été prises par l’équipage pour protéger le réacteur (nucléaire), qui est en parfait état de fonctionnement". 

Des "explosions de gaz" démenties par les Russes

Cependant, les autorités norvégiennes ont fait état mardi 2 juillet d'"explosions de gaz" à bord, selon des informations russes. Coup de théâtre, le lendemain, ces détails ont été démentis par le gouvernement russe, niant les avoir communiqué à la Norvège. 

À lire aussi
Fiodor, le premier robot humanoïde russe. Propulsé
Fiodor, le premier robot humanoïde russe, en route vers la Station spatiale internationale

L'hypothèse nourrie par le spécialiste de la flotte militaire au Conseil russe des affaires étrangères Ilia Kramnik, interrogé par Le Figaro, serait que "les carences de l'industrie navale russe", entraînant des erreurs humaines, sont la conséquence réelle de ces drames maritimes, qui ont eu lieu six fois en vingt ans. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Mystère Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797981500
Incendie d'un sous-marin qui a fait 14 morts : le Kremlin entretient le mystère
Incendie d'un sous-marin qui a fait 14 morts : le Kremlin entretient le mystère
Le Kremlin brouille les pistes quant aux circonstances de l'incendie qui a fait 14 morts dans un submersible militaire russe le 1er juillet.
https://www.rtl.fr/actu/international/incendie-d-un-sous-marin-qui-a-fait-14-morts-le-kremlin-entretient-le-mystere-7797981500
2019-07-04 17:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cgbVY3GZ6ABOuc8cd_z-8A/330v220-2/online/image/2019/0704/7797981851_vladimir-poutine-et-le-ministre-de-la-defense-russe-a-moscou-le-2-juillet-2019.jpg