1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : "Ils veulent nous rendre aussi silencieux que des morts", dit une habitante de Saint-Pétersbourg
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : "Ils veulent nous rendre aussi silencieux que des morts", dit une habitante de Saint-Pétersbourg

Une habitante de Saint-Pétersbourg a accepté de raconter sous couvert d'anonymat, cette chape de plomb qui est tombée sur la liberté d'expression.

Des militants arrêtés à Saint-Pétersbourg
Des militants arrêtés à Saint-Pétersbourg
Crédit : SERGEI MIKHAILICHENKO / AFP
Guerre en Ukraine : "Ils veulent nous rendre aussi silencieux que des morts", dénonce une habitante de Saint-Pétersbourg
00:01:29
Julie Brault - édité par William Vuillez

Le Kremlin muselle encore un peu plus les voix discordantes dans son pays. Jusqu'à 15 ans de prison désormais en Russie pour ceux qui appellent à des sanctions internationales et ceux qui diffusent "des fausses informations concernant la guerre en Ukraine", présentée comme une opération spécialeFacebook est désormais bloqué, l'accès à Twitter restreint. C'est un témoignage rare, une habitante de Saint-Pétersbourg a accepté de raconter sous couvert d'anonymat, cette chape de plomb qui est tombée sur la liberté d'expression.  

"C'est officiellement interdit d'utiliser le mot guerre, de dire ou de protester contre ce que le régime russe appelle l'intervention militaire en Ukraine. On n'a plus le droit de parler des terribles pertes humaines ou de quoi que ce soit d'autre, car à partir d'aujourd'hui, on encourt jusqu'à 15 ans de prison pour ça. En fait ce qu'ils veulent, c'est nous rendre aussi silencieux que des morts", dénonce-t-elle.  

"Les horribles événements qui se déroulent en Ukraine se font en notre nom, au nom du peuple russe, alors qu'on n'est pas d'accord avec le régime. Intérieurement, on crie qu'on ne veut pas de cette guerre, mais on ne peut pas être entendu, car le régime nous scelle la bouche de force. Le régime bloque aussi Facebook, YouTube, Twitter et tous les médias indépendants. Et vous savez, l'isolement, c'est le pire qui puisse nous arriver. Je vous en prie, ne laissez pas le régime nous censurer. Ne le laissez pas nous isoler du reste du monde", poursuit-elle. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire